La police ne privilégie pas la thèse d’un “foul play” dans le cas d’un détenu de 43 ans ayant mis fin à ses jours par pendaison dans sa cellule de la prison de Grande-Rivière-Nord-Ouest.

Le corps de la victime, qui était “on remand”, a en effet été découvert avec un drap noué autour du cou attaché aux barreaux d’une fenêtre tôt mercredi matin. Le médecin de la prison a confirmé son décès et, sur les instructions du Dr Sudesh Kumar Gungadin, le corps a été transporté à la morgue de l’hôpital Jeetoo.

Entre-temps, le Station Commander, l’ASP Seeparsad, et la CID de Port-Louis se sont immédiatement rendus sur place, où la cellule a été placée sous scellé.

Le commissaire des prisons, Vinod Appadoo, s’est également rendu sur place pour un constat de visu.

Après des prélèvements dans la cellule de la victime et l’examen des caméras de surveillance, la police a écarté la thèse criminelle pour l’instant. Le quadragénaire était en détention préventive depuis le 28 novembre 2019 dans le cadre d’une affaire de vol.