Le commissaire de Police Khemraj Servansing a animé une conférence de presse, ce mardi 22 décembre pour expliquer le déploiement et la stratégie de la force policière en cette période festive. Des opérations qui ont débuté depuis le 15 janvier et qui prendront fin le 16 janvier 2021. Sollicitant la compréhension, mais aussi le soutien de la population, le CP met en garde contre tous ceux qui ne respecteraient pas les lois.

A cet effet, environ 8000 à 9000 membres de la force policière, comprenant la plupart des unités de police mobile, ainsi que ceux du Passport and Immigration office, la police de l’environnement, la SSU, la NCG ou encore la SMF, ont été mobilisés pour effectuer plusieurs opérations à travers le pays.

« Tous les effectifs sont mobilisés pour assurer la sûreté et la sécurité durant cette période de fin d’année. Le but est aussi de donner les divisions les ressources nécessaires pour plus de visible policing », explique le commissaire de police.

La force policière sera ainsi plus visible dans des endroits stratégiques dont les shopping malls, les banques et sur les plages, entre autres. Il ajoute également que des congés ont été annulés et qu’aucun congé ne sera accordé aux policiers du 15 décembre au 15 janvier sauf dans des cas exceptionnels.

Le hotline de la police, dont le 999 et le 148 sera et est toujours également très actif. « Le  »response time » doit être entre 10 à 15 min sur le 148 dépendant de l’endroit de l’incident », a déclaré le CP.

La SSU sera responsable de la partie nord du pays. Ils effectueront des barrages routiers jour et nuit où un policier y sera attaché pour le contrôle des véhicules. D’ailleurs, une équipe de la SSU est également en  »stand by » à Line Barracks en cas d’incident majeur.

D’autre part, la Special Mobile Force (SMF) couvrira la partie sud du pays, ainsi que la Western division, l’Eastern division et la division Central. La SMF sera aussi responsable d’effectuer des barrages routiers et de faire des patrouilles dans le sud de l’île.

La Traffic Branch, quant à elle, s’occupera de la congestion routière. Pour le CP, la situation au niveau des accidents de la route, est « inquiétante ».

« Nous serons plus sévères. Les officiers de police seront partout pour faire le speed check et l’alcootest ».

Il fait ainsi un appel aux automobilistes et usagers de la route de « prendre conscience » de leur sécurité et celle des autres.

D’autres infractions dont la pollution sonore est aussi à la hausse durant cette période. Des sanctions seront, à cet effet, également plus sévères, avec une présence plus accrue de police de l’environnement. « La liberté a une limite. Il faut respecter celle des autres. Il faut fêter dans l’harmonie sans déranger son prochain ».

La fréquentation des plages devra se faire dans l’ordre et la discipline. Les baigneurs sont avisés de respecter les limitations dans le lagon. La NCG va donc intensifié sa présence dans le lagon et sur les plages pour la sécurité des baigneurs.

La Police Helicopter Squadron mettra un hélicoptère et son équipage en  »stand by » 24/7 en cas de mission de sauvetage et effectuera des patrouilles durant le jour.

Par rapport à la Crime Prevention, chaque division du pays sera dotée d’un officier responsable. « Les Neighborhood Officers ont pour rôle d’effectuer des campagnes de sensibilisation auprès des personnes âgées sur leur sécurité ».

Le commissaire de Police Khemraj Servansing affirme que ses officiers haut gradé et lui-même effectueront davantage de visite sur le terrain afin de « boost le morale des officiers et faire un constat de la situation ».

Il ajoute par ailleurs que toutes les enquêtes de la CID, de la CCID et de la MCIT se poursuivre entre-temps « sans relâche ».