« Ti bizin rod enn face saving device », a déclaré le porte-parole du gouvernement, Bobby Hurreeram, en conférence de presse ce samedi.

Il a condamné les tentatives de l’opposition de « challenge » la « victoire écrasante » de l’alliance au pouvoir lors des élections de 2019. Soutenant que les opposants ont « galoup lakour » et ont « zet labou lor bann institision ».

Or, a-t-il soutenu, « lakour inn donn zot enn klak ».

Poursuivant, Bobby Hurreeram a parlé de Roshi Bhadain, sans jamais le citer. « Paul Bérenger avait raison quand il l’avait appelé un voyou politique », a déclaré le ministre, en s’appesantissant sur la réprimande du Bar Council envers le leader du Reform Party, pour des propos injurieux envers une avocate.

Par ailleurs, le ministre a affirmé que « nou lamer prop » un an après la catastrophe écologique de l’échouement du MV Wakashio, qui avait provoqué une marée noire dans le sud-est.

« Mo pena okenn problem manz pwason Mahébourg », a-t-il ajouté

Le ministre de la Pêche Sudheer Maudhoo, a, lui, soutenu que « tout est nickel », des tests ayant été effectués dans les eaux qui avaient été affectées par le déversement de fioul. Il a informé que les pêcheurs ont pu reprendre leurs activités de Blue-Bay à Trou-d’Eau-Douce, exception faite à 500 mètres autour de l’épave du Wakashio.

Les deux ministres ont, d’autre part, souligné les projets infrastructurels en cours, soutenant que « nous préparons l’île Maurice pour les 100 ans à venir ».