« La majorité de mes légumes se gâtent. Ce qui génère une perte de mes profits ». Prakash Rampall est un planteur de la région de Robinson, à Curepipe, réputée pour ses terres agricoles.

Avec le confinement accentué dans les circonscriptions 15, 16 et 17, les planteurs comme lui sont grandement affectés par les mesures prises. Ainsi, ils ne peuvent sortir en dehors de la zone rouge pour livrer aux marchands des régions de l’est.

« La loi nous interdit de franchir la zone rouge afin d’effectuer nos livraisons. Les policiers m’arrêteront étant donné que je n’ai pas de WAP », déplore Prakash Rampall.

Ce n’est que mardi que les planteurs pourront se rendre soit à Wooton ou à La-Vigie – munis de leur WAP et de leurs planters’ card – pour livrer des légumes à leurs marchands habituels, qui devront venir les rejoindre là-bas.

Pour l’heure, toutefois, les planteurs de Robinson se cantonnent aux régions les plus proches, dont Casernes, Camp-Caval, Pope-Hennessy. Les habitants des alentours peuvent, à cet effet, se procurer des légumes en ce temps de confinement. Les marchands livrent aussi aux enseignes alimentaires de la ville.