Lors de la Private Notice Question axée sur les personnes disparues, le Premier ministre, Pravind Jugnatuh a divulgué que 53 Mauriciens et 2 224 travailleurs étrangers sont portés manquants depuis 2019.

Néanmoins, le leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval, pas convaincu, a demandé à ce que les chiffres du PM soient vérifiés. Ce à quoi ce dernier a répondu que ce sont les chiffres qui lui ont été communiqués officiellement par la police.

Selon les chiffres du chef du gouvernement, de 2019 à ce jour, 1525 Mauriciens ont été portés disparus. 1448 d’entre eux ont été retrouvés sains et saufs et 24 ont été retrouvées mortes. Ainsi 53 personnes sont toujours portées disparues.

Des 1525 Mauriciens disparus, 773 cas ont été rapportés en 2019, 574 en 2020 et 178 de janvier 2021 à ce jour.

Pour XLD, après avoir obtenu des doléances auprès des proches de personnes disparues, le système en place ne serait pas adéquat lors du signalement d’une personne portée manquante.

« Chaque cas est une expérience traumatisante pour une famille. Celle-ci a le sentiment qu’on ne lui accorde pas assez d’attention de la part de la police. Il faudrait introduire une équipe spécialisée pour ce genre d’affaires », a proposé XLD.

Le PM a tenté de rassurer ce dernier en expliquant qu’il y a généralement un « énorme déploiement quand il y a des cas de disparition et que la police est pleinement impliquée. ».

XLD a argumenté en indiquant que la dernière mise à jour des disparus sur le site internet de la police remonte à 2013 et que 11 cas seulement y sont affichés sans photos pour distinguer les disparus. « Il est évident qu’il y a des lacunes dans la façon dont la police gère ces affaires ».

Le leader de l’opposition ainsi interrogé la chambre sur l’utilité des caméras Safecity dans ces circonstances et la possibilité de tracer les disparus à en y enregistrant les données de ces personnes dans le système. Le Premier ministre a ainsi répondu que le logiciel pour le traçage d’individu n’est pas encore opérationnel et qu’il n’est pas en mesure d’indiquer quand il le sera.

Indiquant qu’il aurait environ 5 000 personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer à Maurice, Xavier Duval a fait une demande au Premier ministre évoquant la possibilité de fournir aux personnes désireuses d’un bracelet de traçage permettant de localiser un proche malade en cas de disparition.

Le Premier ministre a aussi informé que 2224 travailleurs étrangers, dont 2126 hommes et 98 femmes, manquent à l’appel depuis 2019

Le Premier ministre explique que beaucoup d’entre eux travaillent au noir avec la complicité de certains employeurs.

Pravind Jugnauth soutient qu’une commission de haut niveau, co-présidée par le ministre du Travail et l’Attorney General, a été mise en place pour analyser et proposer une solution au problème des travailleurs disparus et ceux travaillant illégalement.

En outre, alors que plus de 5% d’expatriés sont portés manquants en ce moment selon XLD, ce dernier a souhaité savoir quelles sont les mesures prises par le gouvernement pour que cela n’arrive pas aux étudiants qui viennent à Maurice pour leurs études.

Le chef du gouvernement a ainsi indiqué que la banque de Maurice va revoir sa ligne directrice pour les transactions des étudiants pour qu’il soit obligatoire pour étudiants étrangers de présenter un permis de travail valide.

Il ajoute également qu’un comité composé de la police, du PMO, de la MEXA, se penchera sur cette question et présentera des recommandations à l’avenir.