Lors de la PNQ de ce jeudi 17 juin, le ministre du Commerce, Soodesh Callichurn, a affirmé que la State Trading Corporation (STC) honorera ses obligations de Rs 5,68 Mds envers Betamax Ltd. « Le paiement de Rs 2 Mds sera financé en partie par les réserves de la STC, et (le reste) par les ressources du gouvernement » à travers le ministère des Finances, a-t-il expliqué.

Il a ajouté que les modalités de paiement sont en cours de finalisation, étant au stade de consultations avec le ministère des Finances.

En ce qui concerne la somme totale réclamée par Betamax Ltd à la STC, celle-ci se chiffre, selon un avis juridique signifié à la STC le 15 juin 2021, à environ Rs 5,68 milliard réparties comme suit :

i. des dommages et intérêts d’un montant de 115 267 199 USD (environ 4,7 milliards de roupies) ;

ii. les frais de justice et d’arbitrage encourus par Betamax Ltd dans le cadre de l’arbitrage pour un montant de 2 823 547,20 USD (environ 116,3 millions de Rs), 272 077,79 SGD (environ 8,6 millions de Rs), 880 296 GBP (environ 51,3 millions de Rs) ; et

iii. des intérêts au taux de 3% par an sur les sommes ci-dessus, à compter de la date de la Sentence jusqu’à la date du paiement intégral, qui s’élèvent au 15 juin 2021 à 14 287 362,61 USD (environ 588,6 millions de Rs), 32 917,69 SGD (environ 1 million de Rs) et 106 503,76 GBP (environ 6,2 millions de Rs).

Selon l’avis juridique, le paiement doit être effectué au plus tard le 22 juin 2021.

Le leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval, a également demandé qu’une commission d’enquête soit instituée pour que tous ceux responsables de la résiliation du contrat présentent leurs versions des faits, afin de déterminer qui est à blâmer dans cette affaire.

« Nous verrons comment nous avons atteint le stade où Rs 6 Mds ou plus de l’argent du gouvernement doivent être dépensées et payées regrettablement à Betamax », a déclaré XLD.

Paul Bérenger a par ailleurs interrogé le ministre du Commerce une annonce budgétaire concernant des fonds à hauteur de 2,4 milliards qui devraient être puisés des réserves de la STC pour des travaux d’infrastructures. Le leader du MMM a ainsi souhaité savoir ce qu’il adviendra de cette mesure. Ce à quoi Soodesh Callichurn a répondu que cette somme ne serait probablement pas prélevée pour l’année financière en cours, mais possiblement l’année prochaine.