(Photo by Sameer Al-DOUMY / AFP)

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

– Covax et la Banque mondiale s’allient –

La Banque mondiale et le système Covax ont mis en place un nouveau mécanisme de financement qui devrait permettre de vacciner 250 millions de personnes dans les pays pauvres d’ici mi-2022, selon un communiqué commun.

– Sans vaccins, reprise moins forte –

La reprise devrait être plus rapide qu’attendu dans les économies développées, mais plus lente pour les pays émergents, en raison notamment de l’accès inégal aux vaccins, prévient le FMI.

– Rouvrir les écoles sans attendre le vaccin –

Il faut rouvrir les écoles fermées par la pandémie, plaide l’Unicef, alors que 600 millions d’enfants en âge scolaire sont actuellement affectés par les mesures de restriction anti-Covid.

– Vaccination express au Bhoutan –

Le Bhoutan, qui avait déjà administré les premières doses de vaccin en un temps record au début du printemps, a renouvelé l’exploit avec les deuxièmes doses. Le petit royaume himalayen, enclavé entre l’Inde et la Chine, a administré plus de 454.000 doses en une semaine, correspondant à plus de 85% de la population adulte éligible.

– La Tanzanie va débuter sa campagne –

La vaccination débutera mercredi en Tanzanie, après des mois de déni de la maladie par le régime du président John Magafuli décédé en mars. Sa successeure Samia Suluhu sera la première à recevoir le vaccin à dose unique de Johnson & Johnson.

– Le Portugal en quête de vaccins –

Le Portugal, dont 65% de la population a déjà reçu au moins une dose, a fait appel à d’autres pays européens pour obtenir davantage de doses et accélérer la vaccination de sa population.

– Etats-Unis : masque recommandé pour les vaccinés –

Les Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC), principale agence fédérale de santé publique des Etats-Unis, devraient mardi de nouveau préconiser le port du masque en intérieur dans certaines circonstances, même pour les personnes vaccinées, selon plusieurs médias américains, au moment où le variant Delta provoque une forte résurgence des contaminations aux Etats-Unis.

– Funeste record en Indonésie –

L’Indonésie a enregistré mardi un nouveau record de 2.069 décès dus au Covid-19 en 24 heures, alors que le pays subit le plus violent pic de contaminations depuis le début de la pandémie.

– France: risque de licenciement faute de pass sanitaire…

Un salarié pourra bien être licencié s’il ne produit pas de pass sanitaire, a indiqué mardi la ministre française du Travail, Elisabeth Borne, après le vote du Parlement dimanche sur l’extension contestée du dispositif.

Même si le Parlement a retoqué la possibilité de licenciement pour les personnes qui ne respecteraient pas l’obligation vaccinale ou de pass sanitaire, « on est dans le droit commun du Code du travail », a-t-elle dit.

– … et retour du masque sur le littoral du sud-ouest –

Face à « une dégradation sanitaire brutale », la préfecture de Gironde (sud-ouest) a rendu mardi le port du masque obligatoire à Bordeaux centre et dans les zones touristiques, une mesure qui touche donc désormais les stations balnéaires de la côte atlantique, des Sables-d’Olonne à la frontière espagnole.

– Saoudiens privés de voyage –

L’Arabie saoudite a annoncé mardi une nouvelle sanction d’interdiction de voyager pendant trois ans contre ses citoyens qui se rendraient dans des destinations figurant sur sa liste rouge liée à la lutte contre la pandémie.

– LVMH fait mieux qu’avant la pandémie –

Le numéro un mondial du luxe LVMH a enregistré un bénéfice net de 5,3 milliards d’euros au premier semestre et retrouvé de loin son niveau d’avant la pandémie.

– Plus de 4,16 millions de morts

La pandémie a fait plus de 4,16 millions de morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l’AFP mardi à 10h00 GMT.

Les Etats-Unis sont le pays ayant enregistré le plus de décès (610.952), devant le Brésil (550.502) et l’Inde (421.382).

L’OMS estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui qui est officiellement établi.