(Photo by Tolga Akmen / AFP)

Nouveaux bilans, nouvelles mesures et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

– G20: des promesses, sans détails concrets –

Les dirigeants du G20 ont promis dimanche de « ne reculer devant aucun effort » pour garantir un accès équitable aux vaccins contre le Covid-19, selon la déclaration finale d’un sommet virtuel au ton résolument consensuel mais pauvre en détails concrets.

La chancelière allemande Angela Merkel s’est dite « inquiète » de la lenteur des discussions pour fournir le vaccin contre le Covid-19 aux nations les plus pauvres.

– Près de 1,4 million de morts –

La pandémie du nouveau coronavirus a fait plus de 1,38 million de morts dans le monde depuis que le bureau de l’OMS en Chine a fait état de l’apparition de la maladie fin décembre, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles dimanche.

Plus de 58.100.000 cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l’épidémie, dont au moins 37.053.500 sont aujourd’hui considérés comme guéris.

Les Etats-Unis sont le pays le plus endeuillé avec 256.725 décès, suivis par le Brésil (169.183 morts), l’Inde (133.227 morts), le Mexique (101.373 morts) et le Royaume-Uni (54.626 morts).

– Les Etats-Unis espèrent vacciner bientôt –

Les Etats-Unis espèrent commencer leur campagne de vaccination contre le Covid-19 avant la mi-décembre, sitôt obtenue l’approbation des autorités sanitaires, a déclaré dimanche un haut responsable de l’opération gouvernementale pour les vaccins.

Une fois lancée cette campagne de vaccination massive, le pays peut s’attendre à atteindre une « immunité collective » au mois de mai, a-t-il ajouté.

– Angleterre: fin du confinement en vue –

Le gouvernement britannique a annoncé que le confinement instauré en Angleterre pour quatre semaines ne sera pas prolongé au-delà du 2 décembre, date à laquelle cette province britannique retournera à un système de restrictions locales.

Au Royaume-Uni, le pays le plus endeuillé d’Europe, chaque province britannique décide de sa propre stratégie face à la crise sanitaire.

– France: déconfinement en trois étapes –

Les « assouplissements » au confinement en vigueur depuis le 30 octobre se feront en « trois étapes » d’abord autour du 1er  décembre, puis avant les congés de fin d’année, puis à partir de janvier  2021″, a annoncé le porte-parole du gouvernement dans un entretien à la presse.

– Le Portugal renforce les restrictions –

Le gouvernement portugais a décidé de renforcer les restrictions pour freiner la propagation du nouveau coronavirus, notamment en fermant les écoles les lundi 30 novembre et 7 décembre, à la veille de jours fériés.

– L’Espagne a « des résultats » –

La stratégie de l’Espagne face à la pandémie de Covid-19 « donne des résultats », a déclaré dimanche le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez en présentant le plan de vaccination de son pays pour 2021.

L’Espagne n’enregistre plus que 400 cas de Covid-19 pour 100.000 habitants en moyenne depuis 14 jours, contre 530 cas au début du mois, a fait valoir M. Sanchez à l’issue d’un sommet virtuel du G20 de deux jours.

– Italie: « campagne de vaccination sans précédent » –

L’Italie, où la pandémie a fait plus de 48.000 morts, entamera fin janvier une « campagne de vaccination sans précédent » en commençant par les catégories de la population les plus exposées, a annoncé samedi le ministre italien de la Santé Roberto Speranza.

– Des visons contaminés en France

A l’instar d’autres pays européens, la France vient de détecter la présence de Covid-19 dans l’un de ses quatre élevages de visons, en Eure-et-Loir où mille bêtes à fourrure ont été abattues.

Le vison peut contracter la maladie mais aussi réinfecter l’être humain. Il est la seule espèce connue à ce jour à l’origine de contaminations inter-espèces, en l’occurrence vers l’homme et le chat.