(Photo by Punit PARANJPE / AFP)

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

– Seule une sous-lignée du variant Delta « préoccupante », selon l’OMS

Seule une sous-lignée du variant Delta du Covid-19, détecté pour la première fois en Inde, est encore considérée comme « préoccupante », tandis que deux autres ont été rétrogradées, a indiqué mardi l’Organisation mondiale de la santé.

– Le Turkménistan assure n’avoir eu aucun cas de coronavirus

Le Turkménistan n’a recensé aucun cas de coronavirus depuis le début de la pandémie, a affirmé mardi le président de ce pays très fermé d’Asie centrale dans une rare interview à un média étranger.

Le Turkménistan est un des rares pays au monde, avec la Corée du Nord, à n’avoir déclaré aucun cas de Covid-19 sur son territoire. Les autres Etats dans ce cas sont essentiellement des archipels isolés du Pacifique.

– Royaume-Uni: aucun mort en 24h

Les services de santé britanniques n’ont enregistré mardi aucun mort supplémentaire du coronavirus en 24 heures, une première depuis le 30 juillet, alors que le Royaume-Uni s’inquiète de la montée des cas liés au variant Delta.

– Le Canada autorise un vaccin différent entre la 1ère et la 2e dose

Le comité scientifique conseillant le gouvernement du Canada sur la vaccination a donné son feu vert mardi à la possibilité de changer de vaccin anti-Covid entre la première et la deuxième dose.

– L’OMS donne son homologation au vaccin Sinovac

L’Organisation mondiale de la santé a donné mardi son homologation d’urgence à un deuxième vaccin chinois, le Sinovac.

– L’Algérie rouvre partiellement ses frontières après 15 mois de fermeture

L’Algérie a partiellement rouvert mardi ses frontières, avec la reprise d’une liaison aérienne entre Alger et Paris, après plus d’un an de fermeture en raison de la pandémie.

– Certificat sanitaire: l’UE lance son système

L’UE a lancé sa plateforme technique destinée à assurer l’interopérabilité des « pass sanitaires » qui permettront à partir du 1er juillet de voyager entre Etats membres, a indiqué la Commission européenne, précisant que sept pays s’y étaient déjà connectés pour délivrer leurs premiers certificats.

– Haïti prolonge l’état d’urgence sanitaire de 15 jours

Le président haïtien Jovenel Moïse a annoncé mardi la prolongation de l’état d’urgence sanitaire de 15 jours face à l’augmentation du nombre de cas de Covid-19 dans le pays.

– Appel pour l’égalité vaccinale

Les dirigeants mondiaux doivent prendre un « nouvel engagement » pour œuvrer à une distribution plus équitable des vaccins afin d’espérer vaincre la pandémie, estiment quatre organisations internationales majeures dans une tribune commune.

-…et pour la suspension des brevets

Le groupe Brics (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud) a plaidé pour l’accélération de la livraison de vaccins anti-Covid, réitérant que la suspension des brevets aiderait les pays les plus pauvres à lutter contre la pandémie.

– Le Brésil organisera bien la Copa América

Après les désistements de la Colombie puis de l’Argentine en raison de la pandémie de Covid-19, et le flou entourant le bon vouloir du Brésil, le coup d’envoi de la compétition pourra être donné le 13 juin après la confirmation mardi du gouvernement brésilien.

– Aux Etats-Unis, pick-up et fusils de chasse pour la fête des pères vaccinés

Un pick-up, un permis de chasse ou un fusil: pour la fête des pères le 20 juin, l’Etat américain de Virginie Occidentale lance une loterie pour les personnes vaccinées afin de donner un coup d’accélérateur à la campagne d’immunisation.

– Plus de 3,55 millions de morts

La pandémie a fait au moins plus de 3.551.000 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles mardi en milieu de journée.

Après les États-Unis (595.205 décès), les pays comptant le plus grand nombre de morts sont le Brésil (465.199), l’Inde (331.895), le Mexique (223.568) et le Royaume-Uni (127.782).

Ces chiffres, qui reposent sur les bilans quotidiens des autorités nationales de santé, sont globalement sous-évalués. Ils excluent les révisions à la hausse réalisées a posteriori par certains organismes statistiques.

En prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, l’OMS estime que le bilan réel est « deux à trois fois plus élevé ».