(Photo by CHAIDEER MAHYUDDIN / AFP)

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: le point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

– Malte ferme ses frontières aux non vaccinés –

Malte a annoncé vendredi la prochaine fermeture de ses frontières aux voyageurs non vaccinés, espérant ainsi juguler une recrudescence des nouveaux cas de Covid-19.

« A partir du mercredi 14 juillet, toute personne arrivant à Malte doit présenter un certificat de vaccination reconnu : un certificat maltais, un certificat britannique ou un certificat de l’Union européenne », a annoncé le ministre de la Santé. « Nous serons le premier pays en Europe à prendre cette mesure ».

– OMS: lien « probable » entre des problèmes cardiaques et certains vaccins –

Il existe un lien « probable » entre des cas d’inflammation au niveau du coeur et l’injection de vaccins contre le Covid à ARN messager mais les avantages de ces sérums l’emportent sur les risques, a déclaré vendredi l’OMS, confirmant l’expertise américaine.

– Cuba autorise son vaccin –

Cuba a autorisé l’usage d’urgence de son vaccin contre le Covid-19 Abdala, le premier d’Amérique latine, une lueur d’espoir pour ce pays et la région qui n’arrivent toujours pas à endiguer la pandémie.

– Accord pour financer la production de vaccins au Sénégal –

Le Sénégal, plusieurs institutions et pays européens et les Etats-Unis notamment, ont annoncé la signature vendredi à Dakar d’un accord d’un montant de 200 millions d’euros, visant à financer l’installation dans ce pays ouest-africain d’une usine de production de vaccins contre le covid-19 et d’autres maladies endémiques.

– UE: record de décès en 2020 –

L’Union européenne a enregistré en 2020 en raison de la pandémie de coronavirus un nombre record de décès en soixante ans, depuis les premières statistiques disponibles, ce qui a conduit à une légère baisse de la population, a indiqué Eurostat.

– France: le variant Delta quasiment majoritaire –

Le variant Delta supplante rapidement les autres souches du virus en France, et représente déjà « pas loin de 50% » des contaminations, selon le ministre français de la Santé Olivier Veran. Il sera « bientôt majoritaire, probablement ce week-end ».

Le président Emmanuel Macron s’adressera aux Français lundi soir.

Le conseil scientifique, inquiet d’un taux de couverture vaccinale encore « trop bas », préconise une obligation vaccinale pour les soignants.

– Nouvelles restrictions sanitaires aux Pays-Bas –

Le Premier ministre néerlandais Mark Rutte a annoncé vendredi une série de mesures pour contrer une flambée de contaminations au coronavirus dans son pays, dont la fermeture des boîtes de nuit.

– Argentine: restrictions prolongées –

Le gouvernement argentin a prolongé vendredi des restrictions sanitaires jusqu’au 6 août. La fermeture des frontières est maintenue mais le nombre d’Argentins et de résidents autorisés à entrer dans le pays a été augmenté

– JO: ambiance morne pour l’arrivée de la flamme –

La flamme olympique est arrivée à Tokyo mais le public a été tenu à l’écart d’une cérémonie plutôt morne au lendemain de la décision inédite d’interdire les spectateurs sur la plupart des sites de compétitions.

– Couvre-feu à Bangkok –

Confrontée à un pic épidémique sans précédent, la Thaïlande va imposer de nouvelles restrictions dont un couvre-feu à Bangkok. Dès lundi, les déplacements inutiles seront interdits et les gens devront rester chez eux de 21 heures à 4 heures du matin.

– « Pour être vacancier, il faut être vacciné » –

Le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a exhorté à Madrid les Français souhaitant passer leurs vacances en Espagne ou au Portugal à se faire vacciner, affirmant que « pour être vacancier, il faut être vacciné ».

– Vaccination obligatoire dans l’armée lettone –

Le commandement de l’armée lettonne a ordonné vendredi que tous les militaires de carrière soient vaccinés contre le Covid-19 avant août prochain, sous peine de perdre leur emploi.

– Plus de 4 millions de morts –

La pandémie a fait au moins 4.013.756 morts dans le monde depuis l’apparition de la maladie fin décembre 2019, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles vendredi en milieu de journée.

Les Etats-Unis sont le pays le plus touché, avec 606.806 décès pour 33.812.977 cas recensés.

Suivent le Brésil (531.688 morts), l’Inde (405.939 morts), le Mexique (234.458) et le Pérou (193.909).

Ces chiffres, qui reposent sur les bilans quotidiens des autorités nationales de santé, sont globalement sous-évalués. L’OMS estime que les décès pourraient être deux à trois fois plus élevés.