(Photo by TAUSEEF MUSTAFA / AFP)

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

Le Royaume-Uni a annoncé mercredi envoyer trois unités de production d’oxygène à l’Inde, après un premier envoi durant le weekend de matériel médical vers ce pays dévasté par l’épidémie de Covid-19, mais n’a pas de vaccins en trop à lui fournir.

Ces trois unités, de la taille chacune d’un conteneur maritime, peuvent produire 500 litres d’oxygène par minute, a indiqué le gouvernement britannique dans un communiqué.

Un premier envoi de concentrateurs d’oxygènes et de respirateurs en provenance du Royaume-Uni est arrivé mardi en Inde, et un deuxième lot du même type devrait arriver vendredi. Au total, 495 concentrateurs d’oxygène et 200 respirateurs seront livrés par Londres, l’ancienne puissance coloniale.

– Plus de 200.000 morts en Inde –

Le nombre de morts du coronavirus en Inde a dépassé les 200.000 mercredi, avec plus de 3.000 décès signalés en 24 heures pour la première fois, selon les données officielles.

L’explosion du nombre de cas, imputée notamment à un variant du virus et à des rassemblements politiques et religieux de grande ampleur, a submergé les hôpitaux, qui manquent cruellement de lits, de médicaments et d’oxygène.

– Aide de la Russie et de la Suisse –

Le président russe Vladimir Poutine a informé le Premier ministre indien Narendra Modi « de la décision de fournir à l’Inde une aide humanitaire d’urgence », plus de 22 tonnes de matériel au total, a annoncé le Kremlin.

La Suisse va également envoyer son aide à l’Inde, d’un montant d’un million de francs suisses (un peu plus d’un million de dollars). Elle comprend la livraison notamment de plusieurs centaines de concentrateurs d’oxygène ainsi que des respirateurs.

– BioNTech « confiant » face au variant indien –

Le patron du laboratoire BioNTech, Ugur Sahin, s’est dit « confiant » dans l’efficacité de son vaccin contre le variant indien qui suscite l’inquiétude.

Le co-fondateur, avec sa femme, et directeur du laboratoire de Mayence s’attend en outre à une immunité collective en Europe « au plus tard en août ».

– Spoutnik V: la Turquie commande 50 millions de doses –

La Turquie, confrontée à une pénurie de vaccins contre le nouveau coronavirus, a annoncé avoir commandé 50 millions de doses du russe Spoutnik V.

– Pfizer/BioNtech: 60 millions de doses pour un rappel –

Le gouvernement britannique a annoncé acquérir 60 millions de nouvelles doses du vaccin de Pfizer/BioNtech afin de mettre en place à l’automne un programme de rappel à destination des personnes les plus vulnérables.

– « Perspectives » du déconfinement: Macron parle vendredi –

Le président français Emmanuel Macron présentera vendredi « les perspectives » de « sortie progressive » des mesures de restrictions imposées contre le Covid-19, a annoncé Jean Castex.

Le Premier ministre a confirmé que les restrictions de circulation seront levées dès le 3 mai et que le couvre-feu devrait prendre fin le 2 juin, comme le prévoit le projet de loi sur l’état d’urgence examiné en Conseil des ministres.

– Pologne: lever les restrictions d’ici fin mai –

En Pologne, une partie des activités sportives, principalement en plein air, sera autorisée à partir du 1er mai. Les galeries marchandes, magasins d’ameublement et de bricolage, ainsi que les institutions d’art pourront ouvrir leurs portes dès le 4 mai.

Les plus jeunes écoliers retrouveront partiellement leurs classes le même jour et les plus âgés à partir du 15 mai, avec une reprise normale de toutes les écoles le 29 mai.

– JO-2020: incertitude sur la présence de public local –

Les organisateurs des Jeux olympiques de Tokyo-2020 ont repoussé à juin leur décision sur la présence ou non de spectateurs locaux, un symbole supplémentaire de l’incertitude qui continue d’accompagner la préparation des JO (23 juillet – 8 août) en pleine pandémie.

– Plus de 3,13 millions de morts

La pandémie a fait au moins 3.137.725 morts dans le monde depuis décembre 2019, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles mercredi en milieu de journée.

Les États-Unis comptent le plus grand nombre de morts (573.381) suivis par le Brésil (395.022), le Mexique (215.547), l’Inde (201.187) et le Royaume-Uni (127.451).

Parmi les pays les plus durement touchés, la Hongrie est celui qui déplore le plus grand nombre de morts par rapport à sa population.

Ces chiffres sont globalement sous-évalués. Ils se fondent sur les bilans quotidiens des autorités nationales de santé, sans inclure les réévaluations reposant sur des bases statistiques.