French President Emmanuel Macron is seen on a TV screen in a cafe in Marseille, southern France, on October 28, 2020, as he delivers an evening televised address to the nation, to announce new measures aimed curbing the spread of the Covid-19 pandemic, caused by the novel coronavirus. - France was preparing on October 28 for tough new restrictions to halt a flare-up in Covid-19 cases that has alarmed doctors, with a second lockdown widely mooted as hospitals battle an influx of patients. (Photo by CHRISTOPHE SIMON / AFP)

Nouveaux bilans, nouvelles mesures et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

– Tour de vis en France… –

Emmanuel Macron a annoncé mercredi le retour du confinement sur tout le territoire national « à partir de vendredi » et jusqu’au 1er décembre, a minima.

« Ce confinement sera adapté sur trois points principaux: les écoles resteront ouvertes, le travail pourra continuer, les Ehpad et les maisons de retraite pourront être visités », a toutefois précisé le président. Les réunions privées en dehors du strict noyau familial seront exclues, les rassemblements publics interdits et les déplacements d’une région à l’autre interdits, à l’exception des retours de vacances de la Toussaint.

La « deuxième vague » de l’épidémie  « pourrait être « supérieure à la première », car le nombre de malades en réanimation va encore « augmenter mécaniquement, quoi qu’on fasse », avait auparavant indiqué le numéro 2 du ministère de la Santé Jérôme Salomon.

– … et en Allemagne –

L’Allemagne va fermer à partir de lundi pour un mois les restaurants ainsi que les installations sportives et culturelles pour combattre la deuxième vague du Covid-19, a annoncé mercredi la chancelière Angela Merkel.

Les citoyens sont appelés à éviter les déplacements inutiles et les réunions privées.

Le gouvernement a mis au point un nouveau programme d’aides d’urgence pouvant aller jusqu’à 10 milliards d’euros afin de soutenir les secteurs de l’économie affectés par le durcissement des restrictions.

– Plus de 10.000 morts au Canada –

Le Canada, en pleine deuxième vague de coronavirus, a franchi mardi soir le cap des 10.000 morts, selon les chiffres officiels compilés par plusieurs chaînes de télévision.

Plus de 90% des morts étaient recensées dans les deux plus grandes provinces du pays, l’Ontario et surtout le Québec, épicentre de la pandémie depuis qu’elle a éclaté au Canada en mars dernier.

– Plus de 44 millions de cas –

La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 1.168.750 morts dans le monde, selon un bilan établi par l’AFP mercredi à partir de sources officielles.

Plus de 44.056.470 cas d’infections ont été officiellement diagnostiqués.

Les États-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 226.723 décès, suivi par le Brésil avec 157.946 morts, l’Inde avec 120.010 morts, le Mexique avec 89.814 morts, et le Royaume-Uni avec 45.365 morts.

– Pic d’hospitalisations en Belgique –

La Belgique, devenue le pays du monde où le coronavirus circule le plus intensément lors de la deuxième vague, comptait mercredi 5.554 malades hospitalisés, très près du pic enregistré le 6 avril (5.759), selon les données de l’institut belge de santé publique Sciensano.

Cafés et restaurants sont fermés en Belgique depuis le 19 octobre, et un couvre-feu est imposé de 22h00 à 6h00 dans deux des trois régions du pays. Il est interdit de se réunir à plus de quatre, même à l’extérieur. Un nouveau durcissement des restrictions pourrait être annoncé vendredi.

– Le président algérien sous surveillance –

Le président algérien Abdelmadjid Tebboune, 74 ans, a été transféré mercredi soir en Allemagne pour des « examens médicaux approfondis » après l’annonce de cas suspects du nouveau coronavirus dans son entourage.

– Boeing réduit ses effectifs –

Boeing, toujours sous pression de la pandémie et de la crise du 737 MAX, a annoncé mercredi qu’il allait supprimer 7.000 emplois supplémentaires d’ici fin 2021, ce qui va faire passer au total le nombre d’employés à 130.000 contre 160.000 en début d’année.

-AFP