- Publicité -

Angus Road – Bhadain : « Lokazion pou poz Pravind ek so Lakwizinn kestion »

– Le leader du Reform Party dit détenir des informations qu’un complot est orchestré contre lui par Jean Michel Lee Shim

- Publicité -

Le leader du Reform Party, Roshi Bhadain, estime que cette réclamation de dommages de Rs 50 millions logée par Pravind Jugnauth contre lui est une occasion pour comprendre toute la vérité sur l’Angus Road Saga. « Se lokazion pou poz Pravind ek so lakwizinn kestion », a-t-il laissé entendre hier après-midi. L’ancien ministre des Services financiers et de la Bonne Gouvernance a annoncé qu’il compte loger une Counter Claim à son tour à hauteur de Rs 100 millions contre le PM.

« Lin pran plis ki enn an pou li vinn dir li difame. Si enn Premie minis pran 1 an e demi, sa donn ou enn indikasion kouma li pe roul pei », a-t-il dit. Il trouve néanmoins que l’avouée du PM s’est précipitée avec cette réclamation de dommages au lendemain de la Private Prosecution pour le délit de faux affidavit juré sur les dépenses électorales instruite contre Pravind Jugnauth. Il s’est interrogé sur les conclusions de l’enquête que mène l’Independent Commission Against Corruption (ICAC) à ce jour sur l’Angus Road Saga.
Le leader du Reform Party a aussi mis en avant que par le truchement de cette plainte, Pravind Jugnauth devrait venir prouver comment ce qui est dit sur ce scandale financier est faux. « Lerla va montrer li ki laverite, li ek so Lakwizinn tou. Dan Parlman ek Loudspeaker pann kapav. Li pe repros mwa seki mo finn dir fos ? Ki ena fos ladan ? Nou va gete kouma Govinden finn konn nimero kont dan l’Angleterre. Ena ankor papie pou sorti dan sa zafer. Pou ena bokou dokiman ek bokou temwin », prévient-il.

Il a aussi déclaré que le régime actuel continuerait de « persécuter » ses opposants. « Zot inn komanse avek mwa ar MRA. Tou mo bann depans, mo bann Income, pou mo madam, mo ba zanfan, mo ban vwayaz, mone donn tou ek mo pena nanyin pou kasiet. Mo demann mwa si Pravind Jugnauth kapav fer parey », a-t-il ajouté. Il a expliqué qu’il a dû rendre des comptes au Bar Council et aussi le rapport qu’il qualifie de « fizet » sur la vente des actions de Britam.

Roshi Bhadain a aussi allégué hier avoir eu des renseignements à l’effet qu’un complot est ourdi contre lui avec la participation de l’homme d’affaires controversé et proche du MSM, Jean Michel Lee Shim. « Zot pe vin nek enn konplo kont mwa ki orkestre par enn denome Lee Shim. Ban residivist kondane pe al fer donn statement kont mwa. Ena dan MCIT pe partisip ladan ek pe fer fos Case », avance-t-il soutenant également avoir déjà consigné une Precautionary Measure au poste de police d’Albion depuis février dernier.

« Ena enn dimoun kinn vinn explik tou seki finn pase kot lakaz Lee Shim. Kisannla linn apele, ki kalite konplo fin fer, kan zot inn zwen ek mo ena enn recording. Ariv enn moman nou va ekoute ki kalite konplo pe fer. Sa ban boug la bizin fer atansion, larou tourne sa », fait-il comprendre. Celui-ci a déclaré que l’objectif est de l’intimider et de l’empêcher de parler contre le régime au pouvoir dans la conjoncture.

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour