- Publicité -

Arvin Boolell : « Ou pa kapav fer arestasyon à la file indienne »

Arvin Boolell, chef de file du Parti travailliste, condamne les arrestations hier de l’avocat Rama Valayden et l’activiste Raouf Khodabaccus pour leur participation à la manif de mardi.

- Publicité -

« Ou pas kapav faire arrestation a la file indienne. Mo dire gouvernement arret sa bane arrestations arbitraire », a déclaré Arvin Boolell ce vendredi 3 décembre en conférence de presse.

« Nous demandons au gouvernement d’arrêter d’utiliser l’état d’urgence sanitaire pour passer des lois bidons. L’IBA Act mérite d’être jetée dans la poubelle de l’histoire », a affirmé Arvin Boolell.

Revenant sur son intervention interrompue lors de son retour à l’Assemblée nationale mardi, Arvin Boolell explique que la tyrannie du nombre est l’arme politique de l’exécutif.

 »On ne peut pas enlever le droit légitime à quelqu’un. S’il faut aller devant la Cour suprême, devant le Privy Council ou devant la United Nations Commission on Human Rights, nous le ferons au nom de la population mauricienne pour la bonne marche de la démocratie », a déclaré le chef de file du PTr.

Par ailleurs, Arvin Boolell soutient la demande du leader de l’opposition de ne pas permettre le parlement d’aller en vacances jusqu’à l’année prochaine. « Il y a une force majeure dans le pays », a déclaré ce dernier.

 

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour