Photo d'illustration

Le candidat battu de l’Alliance Nationale au No 8 (Quartier-Militaire/Moka), Suren Dayal, n’a pas mâché ses mots sur les événements entourant les élections générales du 7 novembre 2019. C’était lors de son contre-interrogatoire dans le cadre de la pétition électorale logée en Cour suprême pour réclamer l’invalidation des résultats du scrutin dans cette circonscription. Il…

Ce contenu est réservé aux niveaux :Abonnement annuel (paiement via Paypal en USD ou en MUR par Virement bancaire), Abonnement mensuel (paiement via Paypal en USD), et Abonnement pour 6 mois (paiement via Paypal en USD ou en MUR par Virement bancaire)
S’inscrire
Log In