Les dépenses du ministère de l’Éducation ont été votées mardi matin à l’Assemblée nationale. La vice-Première ministre et ministre de l’Éducation, Leela Devi Dookun-Luchoomun, a été interpellée par plusieurs députés sur son ministère.

À une interpellation du député  Mahend Gungapersad à  l’item “Studies and Surveys”, dont le montant alloué l’année dernière était de Rs 1 million, alors qu’aucune somme n’a été votée pour les années financières 2022/23 et 2023/24, elle a expliqué que ce montant concernait les études et les préparatifs pour des projets préliminaires.

Mahend Gungapersad s’est intéressé aux détails de l’Extra assistance de rs 25 millions. Ce à quoi la vice-Première ministre a répondu que cette somme concerne, entre autres, la compensation salariale, les allocations, les dispositions pour le salaire ainsi que les “passage benefits” et le boni de fin d’année.

Le député du MMM Aadil Ameer Meea a également interpellé la ministre de l’Éducation sur la location de bâtiments, et pour laquelle le montant alloué a connu une hausse de Rs 8 millions pour cette seule année financière. Elle a néanmoins précisé que cette somme concerne la location du bâtiment du Mauritius Institute of Training and Development (MITD) de Phoenix ainsi que la Quality Assurance and Inspection Division et des espaces parkings additionnels.

Reza Uteem s’est intéressé à la Current Grant Nine-Year Continuous Basic Education. Les bénéficiaires sont les corps parapublics tels que le Mauritius Institute of Education, le Mahatma Gandhi Institute, le Mauritius Examinations Syndicate et l’Open University of Mauritius. La ministre de tutelle indique que la somme de Rs 7 millions est destinée au MIE, Rs 2 millions au MGI et Rs 3,5 millions à l’Open University of Mauritius. Les centres d’éducation techniques reçoivent pour leur part Rs 2,5 millions.

La Chief Whip, Naveena Ramyad, a interpellé  la ministre sur la somme de Rs 6 millions destinée au World Hindi Secretariat pour cette année financière, contre Rs 10 millions lors de l’exercice précédent. « À cause du Covid-19, de nombreux programmes n’ont pu être organisés », dit-elle.

Le député du MMM Franco Quirin s’est intéressé à l’utilisation des fonds pour des travaux d’extension dans des écoles, soit un budget de Rs 25 millions. Les autres sujets d’intérêt évoqués sont l’Early Childhood Care and Education Authority  et les équipements informatiques (Patrick Assirvaden) ety le nettoyage des écoles (Arvin Boolell).

Des députés travaillistes, siégeant dans le dos du président de séance ont protesté auprès du Deputy Speaker en début de séance vu qu’ils étaient complètement ignorés pour les interpellations.