- Publicité -

Electronic Voting System : « Cela rend la fraude encore plus facile », estime l’Alliance de l’Espoir

- Publicité -

Les leaders du MMM, du PMSD, du RM, du RP mais également du PTr sont catégoriques. Ils ne veulent pas du Electronic Voting System à Maurice.

« Cela rend la fraude encore plus facile », a estimé le leader du MMM, Paul Bérenger en conférence de presse ce samedi, 12 février.

Le leader des mauves a indiqué qu’un comité, présidé par Antoine Domingue et constitué d’homme de lois, préparer en ce moment un dossier afin de démontrer que le Electronic Voting System est anti-constitutionel. Il soutient même que ce système de vote a d’ailleurs été rejeté en Allemagne.

La plateforme de l’Espoir a également mis en place un deuxième comité afin de travailler sur de nouvelles procédures durant la tenue d’une élection.

« Ce comité produira un document sur les changements que la plateforme propose sur les procédures électorales », a affirmé Paul Bérenger.

Quant à l’unité de l’Opposition, la deuxième rencontre entre Paul Bérenger et Navin Ramgoolam devra attendre. En effet, la santé du leader du parti travailliste ne permet pour l’heure pas que la rencontre se tienne.

Le leader de l’opposition, Xavier Luc Duval, a, quant à lui, commenté sur la situation du Covid-19 à Rodrigues.

« Ce n’est pas bon pour la démocratie que le gouvernement reste silencieux à ce sujet et ne prend aucun contact avec l’opposition rodriguaise afin de savoir si la campagne a bien lieu ou pas », fait ressortir XLD.

Le leader du PMSD demande aussi au Chief of Police de Rodrigues d’appliquer « d’une façon impartiale » les règles de couvre-feu dans l’île.

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour