- Publicité -

Accès au numérique : lancement de la campagne « Teknolozi dan ou porte »

Deepak Balgobin, ministre de l’Information, de la Communication et de l’innovation, a procédé au lancement de la campagne Teknolozi dan ou porte à Flacq. « C’est le National Computer Board (NCB), qui tombe sous l’égide de mon ministère, qui a démarré cette campagne à Flacq. Elle touchera 24 villages dans la région de l’est sur une période de deux semaines. Ki fer nou pe lans sa proze la zordi ? Se parski azordi, kan nou koz exklizion digital, li osi ve dir enn exklizion depi lanplwa, ledikasion, linformasion ki esansiel esirtou pa gagn lokazion rese pros ek bann fami ek kamarad », déclare-t-il.

- Publicité -

C’est dans ce contexte, a-t-il poursuivi, que son ministère a choisi de s’orienter vers la nouvelle technologie. D’où l’initiative du NCB d’apporter à Flacq des outils tels que la robotique et montrer aux habitants comment utiliser Internet dans la vie de tous les jours, le Digital Marketing, l’impression en 3D. Le gouvernement continuera à investir dans de nouveaux projets pour que le secteur des TIC se développe, surtout avec la pandémie de Covid-19.

« La société mauricienne, tout comme dans d’autres pays, doit elle aussi s’adapter à cette situation difficile. Nous devons innover, avoir de nouvelles idées, saisir les nouvelles opportunités pour que nous continuions à avancer et devenir plus forts. Nous devons continuer à progresser et nous positionner dans la région africaine et dans le monde comme un pays avec les services gouvernementaux numérisés. D’ailleurs, nous avons lancé en ligne la Digital Mauritius 2030 Strategy avec pour objectif de faciliter la vie de chaque citoyen. C’est une de nos priorités, » poursuit le ministre Balgobin en faisant référence au lancement de MoKloud le mois dernier, une plateforme en ligne où chaque Mauricien peut télécharger à partir de son ordinateur son acte de naissance et son acte de mariage. « Nepli bizin met lake dan leta sivil, ou kapav fer li depi dan lakaz. Etou sa, li fonksione dan sekirite ek dokiman rekonet par tou lotorite ese enn servis gratui. »

Une autre plateforme mise en ligne, MoRendez-Vous, a été utilisé non seulement dans plusieurs départementaux et services gouvernementaux mais aussi pour l’organisation du pèlerinage de Père-Laval et de la fête Ganesh Chaturthi. L’application MoRendez-Vous est utile pour fixer une heure et une date afin d’éviter les files d’attente au regard des restrictions sanitaires. Les rassemblements de plus de 50 personnes n’étaient pas encore autorisés. Les fidèles avaient ainsi utilisé un créneau spécifique pour se recueillir au caveau du bienheureux Père-Laval à Sainte-Croix.

« Sa servis la permet ou fer booking enn rande-vou dan ler ek dat de ou swa ekoumsa pas bizin al met lake. Ce système a été mis en place dans plusieurs bureaux comme pour retirer la carte d’identité, le service de ticketing à l’hôpital de Flacq, au bureau du passeport à Port-Louis et pour le Work Permit au ministère du Travail », ajoute Deepak Balgobin.

Un autre Challenge consiste à mettre en ligne toutes les personnes qui se sont déjà fait vacciner. « Pou ki nou kapav met en plas pass vaksinal. Plis ki 227 000 dimounn fini download zot pass e pe servi li. Se enn gro travay ki nou finn fer ena zis de mwas esa pass la pou osi disponib lor MoKloud », dit-il.

Le ministre Balgobin a annoncé pour bientôt la mise sur pied d’un Chatbox, un système qui servir d’intelligence artificielle. « Sa servis la pou 24h lor 24. » Le gouvernement a investi dans l’installation du Wi-Fi dans 155 établissements secondaires à Maurice et à Rodrigues. « Ce qui va aider les enseignants et les élèves à utiliser les plateformes éducatives. »

Il y a de nos jours une grande attente, a souligné le ministre, concernant les services en ligne à Maurice. Une centaine de services en ligne sont déjà disponibles à travers le portail du gouvernement et une bonne partie est regroupée sur le site web Fasil.mu. « Pour pouvoir gérer tous ces services en ligne, il nous faut absolument mettre de nouvelles structures en place. Le ministère des TIC compte investir dans un centre de données de niveau 4 qui ne consomme pas beaucoup d’énergie. »

D’ailleurs, le ministre présentera en première lecture au Parlement mardi le Cybersecurity and Cybercrime Bill, loi qui vise à positionner Maurice comme lieu pour faire du business et pour consolider le secteur des TIC.

Selon Toofail Bibi Mariam, représentante du village de Brisée-Verdière qui s’est déplacée pour assister à ce lancement, elle a l’intention de lancer un business. « Mo ena ankor pou apran », dit-elle.

Une autre riveraine, Mira Seetaram, abonde dans le même sens. « Premie fwa mo asiste enn program koumsa, mo bien satisfe ki mo inn dekouver bokou kitsoz. »

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour