(Photo d'archives)
  • Pravind Jugnauth s’est dit peiné par la mort de l’agent MSM Soopramanien Kistnen dont il reconnaît « travay ki linn fer lor terin »
  • Le ministre Sawmynaden : « Pe servi mo frer kont mwa. Mo pou reponn kan bizin »

Le Premier ministre et leader du Mouvement Socialiste Militant (MSM), Pravind Jugnauth, a affiché son soutien à son colistier et ministre du Commerce, Yogida Sawmynaden. C’était lors de la dernière réunion du comité régional de Quartier-Militaire, hier. Il a dit avoir mené sa propre enquête dans cette affaire où le nom de son ministre est mentionné et qu’il garde confiance en son partenaire depuis 2014 qui, selon lui, « est victime d’une cabale montée par certaines personnes ».

Le Premier ministre, qui était en compagnie de ses deux colistiers pour cette dernière rencontre « biryani-coca » du comité régional MSM à Quartier-Militaire, aurait fait comprendre qu’il a conduit une enquête à son niveau au sujet des allégation contre son ministre et qu’il a « foul konfians » en ce dernier. Il estime que Yogida Sawmynaden est victime d’une « cabale » orchestrée par certains et que pour l’heure il va falloir attendre les conclusions des enquêtes enclenchées. Il aurait laissé entendre qu’il souhaite que les circonstances dans lesquelles Soopramanien Kistnen a trouvé la mort le 16 octobre dernier soient tirées au clair au plus vite. Il s’est dit peiné par le décès de l’agent du parti orange dont il reconnaît « travay ki linn fer lor terin », notamment durant la dernière campagne électorale. « Noun perdi enn dimounn pros », a -t-il ajouté. Il a déclaré que Soopramanien Kistnen qui, selon lui, avait quitté le Mouvement Militant Mauricien (MMM), « inn byen donn so koudme a parti ».

Le Premier ministre aurait aussi commenté d’autres sujets d’actualité dont la controverse autour de la déclaration des avoirs du leader de l’opposition, Arvin Boolell, Il aurait indiqué que les données du chef de file du Parti travailliste (PTr) à l’Assemblée nationale sont accessibles sur le site web de la Commission anti-corruption et que le principal intéressé ne peut plaider l’ignorance sur les informations qu’il devait rendre publiques au sujet de ces avoirs.

Pravind Jugnauth a aussi passé en revue les moments forts de l’année avec la gestion de la COVID-19 dans le pays, le naufrage du MV Wakashio ou encore celui du remorqueur Sir Gaëtan. « Finn enn lane difisil », a-t-il concédé. Sur le volet Angus Road, il aurait une nouvelle fait état de faux reçus de Bel Air Sugar Estate brandis par ses détracteurs politiques. Il a rappelé qu’il traîne Arvin Boolell devant la justice pour les allégations qu’il a portées contre lui et a aussi annoncé des actions semblables contre le leader du MMM, Paul Bérenger.

Intervenant hier au No 8, le ministre Sawmynaden a tenu à remercier le Premier ministre « Mo remersie Premie minis pou so soutien. Li pe soutenir mwa dan sa bann moman la. Ena enn solidarite ant nou tou le trwa isi ek personn pa pou kapav kas sa », aurait-il déclaré.

Il a dressé un parallèle entre les attaques formulées par l’opposition contre Pravind Jugnauth et celles qu’il dit subir en ce moment. « Lopozision pe dir tout sort kalite zafer. Ziska Premie minis la so lakaz pe anvi pran. Zour PM inn koze inn demolir tou. La pe servi mo frer kont mwa. Les zot koze. Mo pou reazir kan bizin ek ou pou trouve », aurait-il dit.

Yogida Sawmynaden a aussi commenté les villageoises 2020, notamment au niveau du district de Moka. « Zot dir ou zot inn balye karo me finalman ou pa pe trouv ki lekip kinn pran District Council », a-t-il dit. 

Au sujet de l’annulation de la marche de l’activiste Bruneau Laurette au No 8, il déclare « linn per, li pann vini. Aster pe al get bann parti lopozision ».