Rencontrant la presse à l’issue de la réunion de l’exécutif, hier, Navin Ramgoolam a estimé que « Paul Bérenger doit prendre le poste de leader de l’opposition ». Il ajoute : « Il a déjà occupé le poste de Premier ministre et de leader de l’opposition, pourquoi hésite-t-il à reprendre ce poste à la tête de l’opposition ? »

Concernant son positionnement comme Premier ministre, Navin Ramgoolam a expliqué que cette question avait été évoquée par Paul Bérenger et « je lui ai dit que je n’étais pas d’accord avec lui, et lui avais donné les raisons ». Il a aussi expliqué que le MMM avait proposé une répartition de 35% pour le PTr et pour le MMM et de 30% pour le PMSD. Ce que le PTr « n’acceptera jamais ».

Navin Ramgoolam a finalement vivement condamné les incidents qui se sont produits à Grand Bassin sans réserve. « Ou realize dan enn plas kot pe fer laprier, al tret enn adverser politik kouma sa ? » a dénoncé Navin Ramgoolam. Selon lui, cet acte a été arrangé, « malgré les explications du président de la MSDTF qui veut trouver les excuses. Il fait comme s’il ne savait pas de quoi ceux, qui se sont attaqués à Bodha, ont parlé. Ganga Talao est une place sacrée et on ne peut pas empêcher une personne d’y aller pour prier.  Cela va contre les principes de la religion hindoue. Devant Shivji, il n’y a pas de caste ni couleur ni communauté ni appartenance politique », a-t-il conclu.