Photo illustration

L’électeur Luctmeedev Soreedoo réclame un recomptage des voix dans la circonscription de Vacoas/Floréal (No 16) lors des dernières législatives, en raison de l’infime écart entre le candidat élu Ashley Ittoo, de l’Alliance Morisien, qui a pris la 3e place, et Stéphanie Anquetil, de l’Alliance Nationale, arrivée, elle, quatrième.

Alors que la contre-pétition d’Ashley Ittoo, qui faisait état d’une erreur de procédure en le citant comme co-défendeur au lieu de défendeur, a été rejetée par la cour, l’heure est désormais venue pour l’Electoral Supervisory Commission, le commissaire électoral et le Returning Officer de la circonscription de présenter leur défense avant la prise sur le fond de la pétition électorale. Me Éric Ribot, SC, qui représente Ashley Ittoo, a quant à lui présenter une “Demand of Particulars” au pétitionnaire.

Par ailleurs, les juges avaient décidé de rayer la pétition électorale de l’électeur Soreedoo hier matin, car son avocat n’était pas présent lors de l’appel de l’affaire. Lorsque l’affaire a été appelée une nouvelle fois devant les juges Shameem Hamuth-Laulloo et Mohana Naidoo, l’avocat a présenté ses excuses, faisant état d’un contretemps. Il a alors dû demander à rétablir (“reinstate”) l’affaire en cour. Vu qu’il n’y a eu aucune objection de la part des parties adverses, les juges ont accédé à sa requête. La pétition électorale sera de fait appelée à nouveau ce 27 novembre.

Pour rappel, dans cette pétition électorale pour la circonscription No 16, l’électeur Luctmeedev Sooreedoo réclame un “recount” en raison du faible écart (25 voix) entre le candidat élu Ashley Ittoo, qui a pris la 3e place, avec 11 418 voix, et Stéphanie Anquetil, avec 11 393 voix. Cet habitant d’Eau-Coulée soutient dans sa pétition électorale qu’il y a eu des « irrégularités » dans ces élections générales de novembre 2019.