Le dirigeant du PTr, Anil Bachoo a, dans une déclaration au Mauricien, justifié le retrait de sa pétition électorale contestant les résultats des élections dans la circonscription No 9 (Flacq/Bon-Accueil). Il a toutefois démenti toutes les rumeurs concernant son avenir politique. « Je suis conscient qu’il y a beaucoup de rumeurs en circulation et que je tiens à démentir avec force », a-t-il affirmé.

Selon Anil Bachoo, à la suite de la pétition électorale, il y a eu un jugement de la Cour suprême le 30 octobre dernier qui avait considéré que 19 de ses 34 arguments étaient « frivolous and vexatious ».

Et de souligner : « Je ne suis pas d’accord avec ce jugement mais je le respecte. Parmi toutes les pétitions électorales, la mienne est la seule qui ait connu une telle conclusion de la Cour suprême. Ces 19 paragraphes constituaient les principaux arguments sur lesquels était basée ma pétition. J’avais envisagé de faire appel au Privy Council. Mais cela coûte très cher et est “time consuming”. Suivant l’avis de mes conseillers légaux, j’ai donc décidé de ne pas aller de l’avant et de retirer ma pétition telle quelle. »