• Reza Uteem conteste la procédure adoptée pour la requête des élus au No 1

Des pétitions électorales pour contester les dernières législatives ont été appelées devant le chef juge Asraf Caunhye hier. Dans celle logée par les candidats du MMM au No 1 – Veda Balamoody et ses deux colistiers, Ariane Navarre-Marie et Giovanni Catherine –, Me Reza Uteem, qui les représente, a objecté aux procédures adoptées par le conseil légal des élus au No 1 pour réclamer d’extraire des paragraphes jugés « frivoles » dans la pétition. Par ailleurs, l’ex-Premier ministre Navin Ramgoolam aura, lui, à répondre à certaines questions de l’Electoral Supervisory Commission (ESC) sur les manquements décriés.

Dans la pétition électorale logée par les candidats MMM au No 1, Me Éric Ribot, Senior Counsel, qui représente les élus de cette circonscription, à savoir Fabrice David, Dorine Chuckowry et Patrice Armance, a fait part de sa requête pour extraire certains paragraphes qui ne seraient pas pertinents. Me Ribot devait avancer qu’il a communiqué au chef juge une lettre pour faire état de cette requête formelle. Me Reza Uteem devait alors contester cette procédure adoptée, avançant que cette requête aurait dû être faite « par voie de motion, suivie d’un affidavit pour supporter la motion », au lieu d’une simple lettre. L’affaire a été ajournée au 27 juillet pour les débats à ce sujet.

Par ailleurs, concernant la pétition électorale logée par Navin Ramgoolam au No 10, l’ESC a communiqué à ce dernier une série de questions, soit 14 au total. L’ESC veut en effet plus de détails sur les « human errors » qu’il y aurait eues lors du décompte des voix dans la circonscription No 10. De même que davantage d’éclaircissements sur les allégations selon lesquelles les bulletins de vote auraient été imprimés dans un autre lieu que le Governement Printing Service. Le Returning Officer de la circonscription avait aussi réclamé des précisions à Navin Ramgoolam sur le “campaign manager” de l’Alliance Morisien qui aurait refusé de le rencontrer le jour du dépouillement. Navin Ramgoolam devait répondre que c’était Sooroojdev Phokeer, soit l’actuel Speaker de l’Assemblée nationale.

Concernant la circonscription No 16, le candidat élu Ashley Ittoo réitère sa demande pour le rejet de la pétition de l’électeur Luctmeedev Sooreedoo. Au No 17, le Premier ministre adjoint Steven Obeegadoo maintient sa requête pour le rejet de la pétition électorale d’Adrien Duval. L’affaire sera appelée à nouveau en Cour suprême le 10 août.

Le panel d’avocats des pétitionnaires est dirigé par Me Gavin Glover, SC, assisté de Me Robin Ramburn, SC, du Senior Attorney Booneshwar Sewraj, de Me Jacques Panglose et de Me Reza Uteem. Les élus du gouvernement sont, eux, défendus par Me Ravind Chetty, SC, Me Eric Ribot, SC, et l’avoué Sharmila Sonah-Ori. Les avocats du State Law Office ont aussi des représentations.