Le présent budget a été présenté en mode défensif, tout en préservant les acquis sociaux des décennies passées. C’est l’avis du Premier ministre adjoint et ministre des Terres, du Logement, ainsi que du Tourisme, Steven Obeegadoo. Il a cité les aides au soutien de l’emploi, maintenues en dépit de la situation économique difficile. La réouverture des frontières permettra de relancer l’économie, a-t-il précisé, sans pour autant négliger l’aspect sanitaire. Il s’est réjoui que 43% des adultes aient été vaccinés. Selon lui, l’immunité collective sera atteinte dans quelques mois.

Steven Obeegadoo a réfuté les critiques de l’opposition par rapport à la dette, précisant que la moyenne mondiale est de 98% du PIB, « alors que nous sommes à 95% », dit-il. « Lorsqu’on décide de privilégier les mesures de soutien social, il faut s’attendre à de telles situations », a-t-il ajouté, faisant également référence au déclassement de Moody’s. Mais le plus important « est que le présent budget jette les bases de la relance », a ajouté le DPM. « C’est un budget optimiste, qui nous donne les moyens de nos ambitions. »

Il s’est également dit confiant concernant la réouverture des frontières, en se basant sur la réussite de la gestion de la pandémie en 2020 et sur les avancées scientifiques. « À samedi après-midi, 452 057 Mauriciens, soit un tiers de la population, avaient déjà reçu une première dose de vaccin. En prenant en considération que les moins de 18 ans n’ont pas d’obligation vaccinale, cela fait 47% des adultes, soit une personne sur deux. D’autre part, une personne sur quatre a déjà reçu les deux doses du vaccin. »

Steven Obeegadoo a également donné les détails du concept de Resort Tourism, qui sera appliqué à partir du 15 juillet prochain. Il s’agira d’accueillir des touristes vaccinés pour une période de 14 jours dans des établissements hôteliers exclusivement. Au-delà de cette période, ils seront autorisés à sortir de l’hôtel s’ils restent plus longtemps. Seuls une quinzaine d’établissements, dont le personnel et les membres de leurs familles ont été vaccinés, sont concernés par le Resort Tourism.

L’industrie, a ajouté le DPM, devra aussi se redéfinir et revoir sa stratégie. « Des réformes structurelles en profondeur seront engagées, avec un accent sur le tourisme local, régional, médical, éducatif, l’inclusivité, la digitalisation… Il faut attirer les grandes universités et prévoir des “boarding schools”. » Dans ce contexte, Steven Obeegadoo estime qu’il n’y a « pas de crainte à se faire » concernant la possibilité pour les étudiants étrangers de rester à Maurice pour travailler. Il a rappelé que cela se fait à travers le monde, incluant la diaspora mauricienne. Selon lui, cela permettra d’adresser la question de vieillissement de la population.

Sur le plan du logement, Steven Obeegadoo a indiqué que 1 000 maisons de la NHDC ont été livrées depuis 2019, et ce, en dépit de la pandémie. Parlant de la New Living Social Development Ltd, il a réfuté les critiques du député du Ptr, Osman Mahomed, précisant que toutes les procédures ont été respectées. Il a également nié la participation d’un conseiller controversé du PMO qui aurait participé à des réunions.

Il a également critiqué le « pessimisme » de l’opposition, invitant les membres de la minorité à abandonner le “Trumpism”, « caractérisé par la violence et la haine ». Il a lancé un appel au patriotisme afin de permettre au pays de réunir les conditions nécessaires à la relance.