Alerte à la pollution dans le sud de l’île. Des boulettes de fioul jonchent la plage de Pointe-d’Esny. C’est ce qu’a constaté une habitante de la localité tôt ce mardi matin, en allant faire son jogging. Absentes hier soir, selon le témoignage de cette sudiste, ces boulettes se sont déposées sur le littoral, sur une zone étendue. Elles sont noires, visqueuses et assez épaisses, collant à la main et aux pieds comme illustré dans la vidéo.

Difficile de dire pour l’heure s’il s’agit des conséquences des nappes d’hydrocarbures qui ont été délestées par l’échouage du Wakashio il y a de cela un an, ou si c’est après le probable dégazage sauvage d’un navire au large… Dans tous les cas, les habitants de Pointe d’Esny tirent la sonnette d’alarme. Il y a urgence.

Les officiers du ministère de l’Environnement et de l’Economie Bleue ainsi que les éléments de la National Environment Laboratory (NEL) et de Polyeco de même que la Police de l’Environnement se sont rendus sur place pour un constat de visu. Des échantillons de ces boulettes de d’hydrocarbures ont été prélevés. Pour l’heure, les autorités n’avancent aucun commentaires attendant les conclusions des rapports des analyses qui seront effectuées.

Photo de Jean-Michel Rouillard
Photo de Jean-Michel Rouillard
Photo de Jean-Michel Rouillard

Difficile de dire pour l’heure s’il s’agit des conséquences des nappes d’hydrocarbures qui ont été délestées par l’échouage du Wakashio il y a un an. Ou si c’est après le probable dégazage sauvage d’un navire au large…

Dans tous les cas, les habitants de Pointe-d’Esny tirent la sonnette d’alarme : il y a urgence.