Deux mois après le déversement d’hydrocarbures dans le lagon du sud-est, la Mauritian Wildlife Foundation procède à la réouverture de l’Ile-aux-Aigrettes. Cette réserve naturelle, on le sait, se trouve à côté de l’endroit où le Wakashio s’était échoué le 25 juillet dernier. Plusieurs espèces protégées avaient été sauvées et placées dans des endroits plus sûrs. Après le nettoyage des zones souillées, le travail de conservation a repris sur l’îlot.

À partir du 1er octobre, le public pourra à nouveau visiter l’Ile-aux-Aigrettes. Cette réserve naturelle, gérée par la Mauritian Wildlife Foundation, abrite de nombreuses espèces protégées et rares, dont la tortue géante d’Aldabra et des oiseaux, dont le Mauritian Fody, le Pink Pigeon et l’Olive White Eyes. On compte également plusieurs espèces de reptiles, comme le Telfair Skink et le Bojer Skink.

Mais avec la « oil spill », de nombreuses espèces et plantes avaient dû être retirées et placées ailleurs, notamment à la Vallée de Ferney et aux Gorges de la Rivière-Noire, pour plus de sécurité. C’est ainsi que des reptiles ont été envoyés à l’étranger. À savoir, 30 Scinques de Bojer, 6 Scinques de Bouton, 30 Geckos de Nuit, au Jersey Zoo, en Angleterre. Et ce, grâce à la collaboration entre la MWF et le Durrell Wildlife Conservation Trust.

La Mauritian Wildlife Foundation explique qu’il n’y a pas eu d’espèces perdues suivant la marée noire autour de l’Ile-aux-Aigrettes. Toutefois, « il y a eu peu d’impact sur nos animaux et nos plantes, et malheureusement, nous ne connaissons pas les répercussions sur le long terme », explique Danny Thisbe, Ecotours Manager à la MWF. La situation a pu être contrôlée grâce à la collaboration de nombreux volontaires ainsi que d’experts, qui ont procédé au nettoyage du lagon ainsi que des coraux et rochers autour de l’îlot. L’équipe de la MWF a d’ailleurs repris le travail de conservation et les espèces seront réintroduites progressivement.

Le tarif pour les écotours à l’Ile-aux-Aigrettes est à Rs 250 (adultes) et à Rs 125 (enfants). Les réservations peuvent être faites par téléphone (5258-8139 ou 631-2396) ou e-mail (reservation@mauritian-wildlife.org).