Lors de son intervention à l’Assemblée nationale hier, mardi 9 juin, le ministre du Commerce et de la Protection des consommateurs, Yogida Sawmynaden, a indiqué que plus de 1 600 plaintes ont été reçues contre des commerçants ayant eu recours à des pratiques commerciales déloyales et abusives durant la période de confinement.

C’est par l’intermédiaire de la ligne d’assistance téléphonique 185, du portail de soutien aux citoyens, de l’application mobile sur les droits des consommateurs et par courrier électronique que les consommateurs ont ainsi dénoncé toutes pratiques malhonnête des commerçants.

Au 4 juin 2020, 7 016 locaux commerciaux ont été visités et 2 723 infractions ont été constatées, principalement pour non-apposition de prix et vente au-dessus des prix prescrits.

A savoir qu’afin de mieux protéger les droits des consommateurs, la loi sur la protection des consommateurs (Price and Supplies Control) a été modifiée par la Covid-19 (Miscellaneous Provisions) Act afin de permettre l’émission d’avis de pénalités fixes aux commerçants qui enfreignent la loi.