- Publicité -

Pravind Jugnauth à la COP26 : 60% du mixte énergétique à partir d’énergies vertes

Le Premier ministre mauricien, Pravind Jugnauth, a rappelé l’urgente nécessité de limiter le réchauffement de la planète à 1,5 °C et d’atteindre l’objectif de zéro émission nette d’ici 2050.

- Publicité -

Il s’est adressé ce lundi 1er novembre au World Leaders Summit à la conférence des Nations unies sur le climat, la COP26, à Glasgow.

Il a indiqué que le réchauffement de la planète et la montée du niveau de la mer représentent un défi existentiel pour les petits Etats insulaires comme Maurice. Il a dans cette perspective pris plusieurs engagements à la COP26:

  • Maurice vise à réduire ses émissions à effet de serre par 40% à l’horizon 2030.
    Pour y parvenir, le pays compte produire 60% de son mixte énergétique à partir des énergies vertes,
  • éliminer progressivement le charbon dans la production de l’électricité et
  • encourager l’économie circulaire en exploitant au moins 70% des déchets dans le site d’enfouissement.
  • Maurice entend aussi promouvoir l’utilisation des véhicules électriques
  • Le pays s’est aussi lancée dans un programme de plantation d’arbres à l’échelle nationale.
  • Des plans de soutien sont proposés aux agriculteurs pour accompagner leur transition vers une agriculture raisonnée.
  • Le Premier ministre a lancé un appel aux dirigeants de la planète pour que le Glasgow Package puisse se concentrer sur la mise en œuvre de l’engagement pour un financement climatique annuel de 100 milliards de dollars américains avec un accès plus facile au profit des petits Etats insulaires en développement (PIED) et d’autres pays vulnérables à la crise du climat.
- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour