« Comme le virus, la drogue n’épargne personne. Nous sommes tous exposés à elle. Nous pouvons tous être victimes. La drogue ne connaît pas de frontières ». C’est en substance ce qu’a déclaré le Premier ministre, Pravind Jugnauth, qui participait à une cérémonie au centre Nenuphar, à Montagne Longue, dans le cadre de la Journée internationale contre la toxicomanie et les trafics illicites.

Pour le Premier ministre, c’est un combat permanent et pour le gagner, « il faut réduire la demande ». Il lance ainsi un appel à la communauté à apporter le soutien nécessaire aux victimes. « On ne peut pas les regarder que comme des criminels. Il faut trouver des façons de les faire sortir de ce fléau », a-t-il déclaré, ajoutant que le gouvernement ne pourra à combattre ce fléau uniquement avec l’aide des ONG.

Le ministre de la Santé a soutenu pour sa part qu’il y a un rajeunissement dans les consommateurs de drogue. « Il faut empêcher les jeunes de tomber dans ce fléau et aider les autres à s’en sortir », a-t-il déclaré.

Il avance qu’à Maurice, plus de 5 000 personnes qui consomment de la méthadone. Il a profité de l’occasion pour annoncer que le Health Strategy Plan sera bientôt prêt.

Le nouveau ministre de l’Energie, Joe Lesjongard, était également présent à la cérémonie.