Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, a sollicité l’aide des Nations unies sur la réinstallation des Chagossiens aux Chagos, lors de son intervention samedi à l’Assemblée générale des Nations unies tenue par visioconférence.

Intervenant sur le dossier des Chagos, le chef du gouvernement a observé que la décolonisation de Maurice reste « incomplète », et ce, malgré l’avis consultatif de 2019 de la Cour internationale de Justice.

Pravind Jugnauth a ainsi exhorté l’Assemblée générale à veiller à ce que « tous les vestiges du colonialisme soient démantelés » et à aider Maurice à réinstaller les Chagossiens déplacés de force.

Pour rappel, la Cour international de Justice avait déterminé que l’archipel des Chagos est une partie intégrante du territoire mauricien, et la résolution 73/295 de l’Assemblée générale de l’Onu exigeait que le Royaume-Uni mette fin à son administration avant le 22 novembre 2019.

Le chef du gouvernement a également profité de l’occasion pour remercier l’Organisation Mondiale de Santé (OMS) pour ses « conseils opportuns » et a plaidé pour la distribution équitable d’un vaccin contre la Covid-19 lorsque celui-ci sera disponible à travers le monde.

Retrouvez plus d’information dans le Mauricien du lundi 28 septembre.