(Photo by Adrian DENNIS / AFP)

Arsenal a dû jouer son premier match de la saison 2021/2022 contre Brentford le week-end dernier alors que quatre de ses joueurs étaient forfaits, positifs au Covid, a révélé vendredi l’entraîneur Mikel Arteta, surpris de cette décision.

Pierre-Emerick Aubameyang, Alexandre Lacazette, Willian et le gardien de but remplaçant Alex Runarsson n’avaient pu être alignés dans le derby perdu par les Gunners (2-0) chez le promu.

« J’étais surpris, mais les autorités ont décidé que la meilleure chose à faire était de jouer le match », a expliqué le coach en conférence de presse avant la réception de Chelsea pour la 2e journée, dimanche.

Une nouvelle vague de tests avait été menée avant le match, mais Arteta n’a pas compris pourquoi la politique de report des matches qui avait cours la saison dernière, et qui avait amené à décaler des rencontres de Manchester City, Fulham, Aston Villa et Newcastle, alors diminués par des contaminations, n’a pas été poursuivie.

Arteta a précisé que la majorité de son effectif avait reçu deux doses de vaccin anti-Covid mais que la décision de se faire vacciner ou pas appartenait aux joueurs.

« Nous essayons de les encourager à se faire vacciner parce qu’ils protègeront ainsi les gens autour d’eux », a-t-il expliqué.

« C’est une question très personnelle, nous essayons de les guider et d’expliquer les raisons de le faire, mais au final, c’est une décision individuelle ».

Contre les Blues champions d’Europe, qui avaient démarré fort en battant Crystal Palace 3-0, Arteta devrait pouvoir compter sur Aubameyang et Willian, alors que Lacazette et Runarsson restent indisponibles.