(Photo by Mike Hewitt / POOL / AFP) / RESTRICTED TO EDITORIAL USE. No use with unauthorized audio, video, data, fixture lists, club/league logos or 'live' services. Online in-match use limited to 120 images. An additional 40 images may be used in extra time. No video emulation. Social media in-match use limited to 120 images. An additional 40 images may be used in extra time. No use in betting publications, games or single club/league/player publications. /

En battant respectivement Newcastle (2-0) et Sheffield United (3-0), lundi, en matches décalés de la 24e journée de Premier League, Chelsea et West Ham ont dépassé Liverpool qui n’est plus dans le top 4 qui qualifie pour la Ligue des champions.

Chelsea au pied du podium

L’effet Tuchel continue de jouer à plein à Chelsea avec ce quatrième succès consécutif en championnat et le 5 toute compétitions confondues, qui placent son équipe sur une dynamique très intéressante pour le dernier tiers du championnat.

Voilà les Blues 4es avec 42 points et si la course au titre semble chimérique, Manchester City ayant 11 points d’avance et un match en retard à jouer mercredi, l’écart avec Leicester et Manchester United qui le devancent n’est plus que de 4 points.

Face à Newcastle qui n’a pris que huit points depuis la mi-décembre (13 matches), Chelsea a encore fait preuve d’une grande maîtrise, à défaut d’enthousiasmer réellement.

Même la présence dans les buts de Kepa, préféré à Edouard Mendy dans les cages, et titulaire en championnat pour la première fois depuis la 5e journée, n’a pas troublé la grosse solidité défensive des Londoniens.

Outre la victoire, la bonne nouvelle de la soirée est venue du but de Timo Werner qui n’avait plus trouvé le chemin des filets depuis début novembre en championnat.

L’Allemand a vu un ballon lui parvenir un peu chanceusement au deuxième poteau sur un corner et sa reprise peu académique a juste franchi la ligne avant que le gardien Karl Darlow ne la ressorte, mais le but a été logiquement validé (2-0, 39e).

Avant cela, c’est Olivier Giroud, qui avait remplacé Tammy Abraham, blessé après 20 minutes de jeu, qui avait ouvert le score avec opportunisme, en reprenant dans le but vide un centre tendu de Werner pour Mason Mount, qui avait été repoussé dans ses pieds par le gardien décidément malheureux (1-0, 31e).

– West Ham reste en embuscade

Ce succès porte à 42 le nombre de points des Londoniens, deux de plus que les Reds.

Avec 11 points et 14 longueurs de retard sur les Magpies, première équipe non relégable, les Blades de Sheffield United n’ont plus guère d’espoirs de se sauver.

Les Hammers de David Moyes ont fait la différence sur deux coups de pieds arrêtés.

D’abord sur un penalty obtenu en fin de première période par Jesse Lingard, prêté par Manchester United cet hiver.

L’attaquant se serait bien fait justice lui-même, mais c’est finalement le capitaine Declan Rice qui s’en est chargé (1-0, 41e).

Le deuxième but est venu d’un corner repris victorieusement par le défenseur français Issa Diop (2-0, 58e).

Un but presque prévisible puisque les Hammers sont l’équipe qui a marqué le plus de buts sur corner en Premier League cette saison (8), alors que Sheffield est celle qui en a encaissé le plus (8 également).

Dans le temps additionnel, Ryan Fredericks a ajouté un troisième but d’un tir au ras du poteau depuis l’entrée de la surface de réparation (3-0, 90+4).

Trois points précieux pour West Ham qui aura un calendrier plus relevé dans les semaines à venir avec la réception de Tottenham et deux déplacements à Manchester pour défier United et City, avec une réception de l’imprévisible Leeds intercalée.