Manchester United's Portuguese striker Cristiano Ronaldo leaves after the English Premier League football match between Manchester United and Newcastle at Old Trafford in Manchester, north west England, on September 11, 2021. - Manchester United won the game 4-1. (Photo by Oli SCARFF / AFP)

Porté par le retour idéal de Cristiano Ronaldo, titulaire et auteur d’un doublé contre Newcastle (4-1), Manchester United a profité du lourd faux-pas de Tottenham à Crystal Palace (3-0) pour prendre la tête lors de la quatrième journée de Premier League, samedi.

Avec un succès maîtrisé à Leeds (3-0), réduit à dix à l’heure de jeu, Liverpool a rejoint Manchester United et Chelsea en tête de la Premier League, dimanche, lors de la 4e journée.

Avec 10 points et une différence de buts de +8, les Reds sont à égalité parfaite avec leurs rivaux, un total que peut espérer égaler aussi leur voisin Everton qui reçoit Burnley lundi soir.

Un Leeds-Liverpool est toujours la promesse d’un grand spectacle de football et celui-ci n’a pas failli à la règle, même si il a été terni par l’horrible blessure du jeune milieu des Reds, Harvey Elliott (18 ans).

. Un « effet Ronaldo » instantané

Accueilli en héros à Old Trafford, douze ans après son départ pour Madrid, Cristiano Ronaldo s’est immédiatement distingué avec un doublé qui propulse les Red Devils au sommet du classement.

Avec dix points, ils ne devancent Chelsea qu’au nombre de buts marqués, alors que Liverpool et Everton peuvent les dépasser en cas de carton contre Leeds, dimanche, et Burnley, lundi.

« CR7 » n’est pas du genre à demander un temps d’adaptation, surtout dans un club où il a connu une période très faste entre 2003 et 2009.

Avec un but de près sur un ballon repoussé par le gardien (1-0, 45+2) et un duel remporté après une belle ouverture de Luke Shaw (2-1, 62e), le Portugais a signé ses 119e et 120e buts en rouge.

Il a surtout montré la voie aux siens lors d’un match compliqué contre Newcastle, accrocheur malgré sa 19e place au classement.

En fin de match, Bruno Fernandes (3-1, 80e) et Jesse Lingard (4-1, 90+2) ont donné une ampleur flatteuse au résultat.

Il y aura, certes, beaucoup de choses à améliorer dans les automatismes mais ces débuts prometteurs entretiendra la frénésie des supporters mancuniens après des années de relative morosité.

. Tottenham trébuche lourdement

Emprunté et réduit à dix à l’heure de jeu, Tottenham a perdu son premier match de la saison et la tête du classement à Crystal Palace (3-0), emmené par Odsonne Edouard, auteur d’un doublé pour ses débuts.

Les Spurs (9 points) passent cinquièmes, tandis que les hommes de Patrick Vieira, dont c’était le premier succès sur le banc des Londoniens sont désormais à la onzième place avec cinq unités.

Sans Son Heung-min et Steven Bergwijn, blessés en sélection, ni Cristian Romero et Giovanni Lo Celso en quarantaine après leurs matches avec l’Argentine, Tottenham a aussi été affaibli par les jambes lourdes de Harry Kane, triple buteur avec l’Angleterre en éliminatoires pour le Mondial-2022 mais très discret samedi.

L’expulsion de Japhet Tanganga après deux cartons jaunes en cinq minutes, juste avant l’heure de jeu, a été la goutte de trop pour une défense invaincue jusqu’ici.

En face, Crystal Palace a montré un visage séduisant même si il a fallu un pénalty transformé par Wilfried Zaha (1-0, 76e) pour ouvrir le score.

Lancé par Vieira pour les dernières minutes, le Français Odsonne Edouard, acheté au Celtic Glasgow cet été, n’a eu besoin que de quelques secondes pour trouver les filets (2-0, 85e), avant de séduire définitivement Selhurst Park avec un doublé (3-0, 90+3).

« C’est un début rêvé pour moi, c’est un très bon score et un très bon résultat pour l’équipe », a-t-il commenté après le match au micro de BT Sports.

. Chelsea repart de l’avant

Freiné par Liverpool (1-1) avant la trêve, Chelsea a redémarré en croquant Aston Villa (3-0), avec un doublé de Romelu Lukaku.

L’équipe de Birmingham a pourtant chèrement vendu sa peau, mais elle a subi la loi de l’avant-centre belge auteur d’un but en finesse (1-0, 15e) et un en puissance (3-0, 90+3).

Entre temps, Matteo Kovacic, déjà passeur décisif sur l’ouverture du score, avait profité d’une passe en retrait trop molle de Tyrone Mings pour doubler la mise.

De quoi maintenir une dynamique positive avant la Ligue des Champions qui débute la semaine prochaine contre le Zenith Saint-Pétersbourg.

. Manchester City suit le rythme, Arsenal réagit

Dans les autres matches de l’après-midi, Manchester City a remporté une victoire serrée mais importante chez Leicester (1-0) grâce à un but de Bernardo Silva peu après l’heure de jeu.

Avec neuf points, les Citizens sont troisièmes à un point de United, en attendant les matches de Liverpool et Everton.

Les hommes de Pep Guardiola sont talonnés par le surprenant Brighton, vainqueur à Brentford (1-0) et devancés à la différence de but seulement.

Arsenal a, quant à lui, enfin lancé sa saison en marquant ses trois premiers points même si la victoire étriquée (1-0) contre le promu et lanterne rouge Norwich était vraiment le strict minimum pour épargner davantage de tourments à Mikel Arteta.