La présentation de la carte de vaccination principalement pour le secteur de la santé et de l’éducation rntra en vigueur à partir du lundi 21 juin. Néanmoins, l’ancien ministre des Affaires étrangères, Nando Bodha, demande au gouvernement de repousser cette date afin de permettre à plus de personnes de se faire vacciner.

En effet, la plateforme de l’Espoir est d’avis qu’il existe, pour l’heure, « trop de confusion et de malaise » pour aller de l’avant avec cette mesure.

Selon Nando Bodha, bon nombre de Mauriciens se demandent si la présentation de la carte de vaccination concerne la première dose uniquement.

D’autre part, Nando Bodha a expliqué que l’interdiction de se rassembler est aussi utilisée pour empêcher l’opposition d’accomplir son travail politique sur le terrain.

Il propose ainsi de procéder à un déconfinement « soft »  afin de permettre des réunions de 20 à 25 personnes, de re-définir le ‘gathering’ et de ré-ouvrir les plages ainsi que les activités en plein avec, bien évidemment, les gestes barrières.

À savoir que des exceptions seront faites pour la présentation du vaccin pour certaines personnes qui ne peuvent se le faire administrer.