Photo d'illustration
  • Les Casernes centrales veilleront au grain le respect du protocale sanitaire et à l’interdiction de tout rassemblement de plus de 10 personnes

Les Casernes centrales ont établi un plan pour assurer le déroulement du rallye de l’Association des consommateurs de l’île Maurice (ACIM) cet après-midi dans la capitale. Une réunion avait déjà eu lieu entre l’ex-commissaire de police, Khemraj Servansing, et l’ACP Madhow, Divisional Commander de la Metropolitan Sud, pour passer en revue le déploiement des différentes unités de police. La même stratégie a été confirmée par l’Acting CP, Anil Kumar Dip. Ainsi, une cinquantaine de policiers seront concernés directement par cet événement.
Une trentaine de minutes avant le début de la manifestation, la police régulière sera déployée sur tout le parcours, soit de la rue Volcy Pougnet jusqu’au Champ de Mars, en passant par les rues Orléans, Royale, et Desforges. « Les participants doivent suivre les instructions de la police pendant tout l’itinéraire. Nous veillerons aussi que les protocoles sanitaires soient respectés dans la mesure du possible. Mais le port du masque reste obligatoire », a déclaré un haut gradé aux Police Headquarters.
La police fait ressortir que la procession est un rallye et que les participants doivent être dans des véhicules. Aucun regroupement de piétons ne sera de fait toléré. « S’il y a plus de 50 personnes, la police divisera les participants en batch. Elle demandera à un premier groupe de commencer la procession, suivi d’un deuxième quelques minutes après, et ainsi de suite. »
La police avance qu’aussitôt la manifestation lancée, les véhicules ne seront pas autorisés à stationner à des lieux spécifiques du parcours déterminé. « Ils doivent être en mouvement. » Certains manifestants ne possédant aucun véhicule ont prévu de rester debout sur les trottoirs pour apporter leur soutien aux différentes revendications.
À ce sujet, la police rappelle que le regroupement de plus de 10 personnes peut constituer une infraction à la Public Gathering Act. Néanmoins, elle demande à cette catégorie de manifestants de garder leur distanciation sociale et de s’éparpiller tout le long de l’itinéraire. Les policiers seront déployés sur les trottoirs pour assurer que ces règles soient respectées.
Par ailleurs, la police demande aux participants d’utiliser une seule voie et de garder l’autre pour la circulation des autres usagers de la route et véhicules d’urgence. Les participants pourront klaxonner ou utiliser tout autre instrument faisant du bruit, « sauf quand ils seront près de l’hôpital Jeetoo et devant les lieux de culte ».
Concernant le déploiement de la police, un motard sera placé au début du rallye pour guider les participants. Tandis que des policiers patrouilleront dans les rues pour veiller à la sécurité du public et verbaliseront ceux qui ne respectent pas la Quarantine Act. Des policiers en civil seront également présents et auront pour tâche principale de s’assurer que les malfrats ne profitent pas de la situation pour détrousser ceux qui verront passer le rallye. Une équipe de la Special Support Unit (SSU), déjà préparée, sera en “stand-by” aux Casernes centrales et interviendra en cas de problème majeur.