Photo illustration

Le projet de Revamping of the Mauritius National Identity Card System annoncé par le gouvernement pour remplacer l’actuelle carte d’identité nationale franchit une nouvelle étape. Un exercice d’appel d’offres a été lancé par le Prime Minister’s Office (PMO).

Le document stipule que les compagnies qui seront éligibles à participer à cet exercice doivent posséder au moins cinq ans d’ expérience et d’avoir déjà émis au moins 800 000 Smart National Identity Cards. Les éventuels soumissionnaires ont jusqu’au 15 octobre prochain pour présenter leurs projets au gouvernement.

Cette démarche s’inscrit dans le cadre d’une utilisation massive dans la vie de tous les jours de la carte d’identité nationale numérique. C’est le projet que caresse actuellement le Prime Minister’s Office (PMO). La compagnie, qui décrochera ce contrat aura pour principale mission de Revamp l’actuel system de la carte d’ identité nationale et de mener à terme ce projet.

À ce jour, pas moins d’un million de cartes d’identité nationale ont été émises par les autorités compétentes. L’actuel système de carte d’identité nationale de Maurice (MNIC) est un système basé sur une carte à puce, programme qui a été mis en œuvre en 2013 dans le cadre du programme de carte d’identité nationale de Maurice, Rodrigues et les îles avoisinantes.

Le système existant couvre l’ensemble du processus, de l’enregistrement à l’émission des cartes et comprend des fonctionnalités telles que la personnalisation, l’impression des cartes. Avec le Mauritius National Identity Scheme (MNIS), le gouvernement disposera d’un système de carte d’identité nationale robuste, sécurisée et digne de confiance. Il permettra de permettre aux agences de lire électroniquement les données de la carte dans un souci de gain d’efficacité.
Dans ce contexte, l’utilisation massive de MauPass, la carte d’identité numérique mauricienne (https://maupass.govmu.org), est envisagée.