Photo d'illustration

Le personnel soignant, affecté à un hôtel transformé en centre de quarantaine, dans le nord du pays, est loin d’être satisfait par la manière dont sont distribués les repas pour le déjeuner et le dîner.

En effet, un infirmier rapporte que la préparation des repas « prend beaucoup trop de temps » dans ce centre aménagé. Ainsi, la distribution des repas ne serait pas effectuée à une heure précise chaque jour.

Selon les dires de ce dernier, le retard dans la distribution des repas impacte environ 150 patients, ainsi qu’une poignée de membres du personnel soignant.

Par moment, explique-t-il, c’est uniquement une partie des patients qui reçoit leur nourriture. L’autre partie est servie « bien plus tard ».

« Le problème, c’est que certains patients doivent absolument prendre leurs médicaments avec leur repas. Et si leur repas est en retard, ils ne peuvent le faire », s’offusque l’infirmier.