Le « fugitif » du centre de quarantaine de l’hôtel Ambre, Roopesh Hemtlal, a été transféré au Vacoas Detention Centre ce mercredi 24 juin, en attendant d’être traduit en cour.

Agé de 37 ans, il avait trompé la garde de l’hôtel pour aller rencontrer son épouse et ses deux enfants, qui séjournaient dans un autre établissement hôtelier dans le voisinage, dimanche.

L’homme d’affaires, en provenance de Madagascar, a été identifié par les caméras de surveillance placée à l’entrée de l’autre hôtel.

A la suite de cet incident, sa femme et de ses enfants ont été admis en quarantaine à l’hôtel Ambre afin de faciliter le processus de  »contact tracing ».

Roopesh Hemtlal serait en passe de devenir le premier cas d’infraction aux nouvelles dispositions de la Quarantine Act et serait passible d’une amende de Rs 500 000.

Pour rappel, Maurice compte cinq cas actifs de coronavirus.