Photo illustration

La police recherche un dentiste de Quatre-Bornes soupçonné d’avoir attenté à la pudeur d’une patiente de 20 ans. Dans sa plainte consignée mercredi, cette dernière avance qu’elle avait rendez-vous au cabinet du dentiste vers 15h30 et qu’arrivée sur place, elle a constaté qu’elle était la seule patiente.

Mais après avoir examiné les dents de la jeune femme, le dentiste, selon la plaignante, se serait « appuyé » contre elle intentionnellement et lui aurait lancé : « Eski to pe mank mwa ? » Après quoi la patiente l’aurait repoussé, lui faisant comprendre qu’elle était « mal à l’aise ».

Elle s’est ensuite relevée, décidée à partir, quand le suspect l’aurait poussée contre un mur avant de lui faire subir des attouchements et de l’embrasser de force. La victime présumée dit avoir tenté de courir, mais qu’elle a « heurté un canapé », sur lequelle est serait tombée. Le dentiste en aurait alors profité pour lui arracher sa robe et lui faire subir une nouvelle fois des attouchements.

La plaignante dit avoir réussi à repousser à nouveau son assaillant, avant de quitter ensuite le cabinet en quatrième vitesse. Traumatisée par les événements, elle a alors appelé une amie pour lui raconter sa mésaventure, laquelle lui a ensuite conseillé de se rendre immédiatement au poste de police. Selon la jeune femme, au précédent rendez-vous, le dentiste l’aurait embrassée. Elle dit cependant n’avoir rien dit à personne, car pensant que le dentiste avait « raté (sa) joue », finissant par l’embrasser sur les lèvres.

Après avoir déposé plainte, la victime présumée a souhaité se faire examiner par un médecin de la police. Elle a également dû remettre des vêtements qu’elle portait ce jour-là en vue d’analyses au Forensic Science Laboratory. Des policiers se sont rendus au cabinet du dentiste, qui était fermé. Un « wanted message » a été lancé aux unités de police de Quatre-Bornes afin d’appréhender le suspect. Les enquêteurs comptent également examiner les caméras de la Safe City en vue de déterminer si la plaignante se trouvait bien sur les lieux mentionnés dans sa déposition.