Après plusieurs mois d’incertitude, de manifestations devant le parlement et de menace d’une grève de la faim, les Agaléens, bloqués à Maurice, seront enfin en mesure de retourner dans leur île natale. Le départ est prévu pour le 13 septembre à bord du MV Trochetia, soutient Franco Poulay, porte-parole des Agaléens.

Cependant, Franco Poulay a été avisé que les 45 Agaléens compris pour ce voyage devront « obligatoirement » se faire vacciner contre la Covid-19 avant leur départ. Au cas contraire, ils n’auront pas accès au port. Une décision qui ne plaît guère aux Agaléens.

« Nous ne sommes pas contre le vaccin, mais il faut respecter le choix de chacun et non l’imposer. Certaines familles sont réticentes à l’idée de se faire vacciner », a confié Franco Poulay.

C’est l’Outer Islands Development Corporation, chargée de la gestion d’Agaléga, qui a informé Franco Poulay et ses compatriotes que le MV Trochetia, qui était en réparation au Sri Lanka, sera de nouveau opérationnel pour les transporter jusqu’à l’archipel.