En conférence de presse, ce mardi, le Mauritius Labour Congress (MLC) déplore le manque de communication de la part du ministère des Services publics en vue du prochain rapport du Pay Research Bureau (PRB) qui n’a d’ailleurs pas de date de publication.

« Le ministre est inexistant et ne fait aucune déclaration à ce sujet. Il est l’heure que le ministre commence à discuter avec les fédérations syndicales », soutient le président de la MLC, Haniff Peerun.

Selon la MLC, le rapport « Errors and Omission » – qui a pour but d’identifier et corriger les erreurs, omissions et anomalies présumées survenues dans le rapport du PRB – ne sera pas publié cette année. Une décision à laquelle la MLC s’élève et se dit « absolument contre », « il y a toujours des erreurs à corriger », ajoute Haniff Peerun.

Il suggère ainsi qu’une personne ou une institution indépendante prenne en charge le rapport « Errors and Omission ».

En outre, la MLC lance un appel au gouvernement de communiquer davantage, afin de savoir quand le rapport du PRB sera finalement publié.

Autre point abordé : le début de la campagne de vaccination, qui débute ce mardi. La MLC souhaite avoir plus amples informations sur le vaccin offert par l’Inde dont les effets secondaires ou encore le délai de vaccination.

Il demande également le ministère de la Santé d’attribuer un certificat à tous ceux qui se sont fait vacciner.