• – Leur âge moyen est de 59 ans
  • – Seuls 8,7% des administrateurs sont des femmes

En trois ans, la rémunération des Non Executive Directors à Maurice a plus que triplé, passant de Rs 240 000 (en 2018) à Rs 825 000. C’est ce que révèle le rapport Directors’ Remuneration & Board Composition 2021 réalisé par la firme Korn Ferry, en partenariat avec le Mauritius Institute of Directors.

Dans les grandes lignes, ce rapport aborde la rémunération des administrateurs de compagnie (Directors) de 53 entreprises, représentant plus de 600 positions d’administrateurs à Maurice, réparties dans un large éventail de secteurs industriels. Il donne un aperçu des tendances actuelles en matière de rémunération des Non Executive Directors (NED) et de la gouvernance du conseil d’administration (composition, structure et réunions du conseil) au niveau des organisations participantes.

Korn Ferry souligne que la valeur médiane des honoraires annuels du président du conseil d’administration a considérablement augmenté depuis sa dernière étude réalisée en 2018 – passant de Rs 240 000 à Rs 825 000. Mais ce n’est pas tout, précise la firme : « In addition to retainer fees, where companies also pay meeting fees to their directors – these typically range from Rs 20,000 to Rs 25,000. At the median rate, Total Annual Remuneration paid to the board chair is Rs 1,000,000 per year – this figure represents the annual retainer fee plus meeting fees and other allowances. » Le rapport ajoute qu’il est intéressant de noter que la rémunération annuelle médiane des administrateurs indépendants est nettement plus élevée que celle des simples Non Executive Directors. Les premiers nommés perçoivent une rémunération totale de Rs 400 000 alors que les seconds bénéficient d’un package de Rs 315 000.

Korn Ferry note que la rémunération des administrateurs à Maurice comprend principalement un “annual retainer fee” et des “meeting fees”. Toutefois, seul un tiers (34%) des administrateurs bénéficie de “meeting fees” en sus de leur “annual retainer fee”. C’est le secteur bancaire qui paie le plus les administrateurs. Ces derniers y comptent pour 130% de la rémunération du marché. On peut aussi noter que les NED des entreprises cotées reçoivent généralement une rémunération de 20% supérieure aux compagnies non cotées en bourse.

Selon Caroline Piat, Senior Principal de Korn Ferry, la rémunération totale des Chairpersons a plus que doublé entre 2018 et 2021, passant de Rs 360 000 à Rs 1 million. Pour les “Independent NDE”, leur rémunération est passée de Rs 278 188 à Rs 400 000 alors que la rémunération des NED est passée de Rs 180 000 à Rs 315 000.

Elle a fait ressortir que seules 26% des entreprises offrent aux administrateurs des “additional remunerations”, soit l’utilisation des facilités de la compagnie, la “director’s liability insurance”, une voiture de compagnie et de l’“equity based remuneration”. Et de souligner que quatre critères sont pris en compte dans la rémunération des administrateurs : “time commitment” (research & “industry awareness”, “No. of meetings/preparation time) company profile”, “job function (levels of duties and responsibilities, committtees represented)” et “company remuneration philosophy”.

Par ailleurs, l’étude révèle que l’âge moyen des NED à Maurice est de 59 ans, soit dans la norme européenne qui est de 60 ans. Un conseil d’administration compte en moyenne dix administrateurs et se réunit en moyenne cinq fois par an. La durée moyenne d’un “directorship” est de six ans. Il est également intéressant d’observer que 19% des administrateurs à Maurice sont des étrangers et que 15% des Chairpersons sont des “independent chairman”.

Au chapitre de la parité, même si le nombre de femmes augmente sur les conseils d’administration, il demeure très faible. La première étude de Korn Ferry réalisée en 2014 montrait que 4,58% des administrateurs étaient des femmes et qu’aucune d’elles n’occupait le poste de présidente du conseil d’administration. En 2018, il y en avait deux dans cette position avec 8,7% d’administrateurs féminins. Les choses ont évolué avec la présente étude : deux entreprises ont une femme comme présidente de leur conseil d’administration et 8,7% des “board members” des entreprises sont des femmes.