Devant s’acquitter d’une caution de Rs 50 000 en cour de District de Curepipe pour retrouver la liberté conditionnelle ce jeudi 3 juin, l’ancien Général Manager du Central Electricity Board (CEB) Shamshir Mukoon a néanmoins refusé et a été conduit en détention en prison. Une charge provisoire de « public official using his office for gratification » a été logée contre lui.

Il a dans un premier temps été convoqué ce matin dans le sillage de l’enquête entourant la St-Louis Gate au siège de l’ICAC avant d’être arrêté et d’être conduit au tribunal de Curepipe.

À noter que suite à une décision du Premier ministre, Pravind Jugnauth, le 13 juin 2020, le board du CEB a été révoqué, poussant Shamshir Mukoon à se retirer de son poste.

Pour rappel, la St-Louis Gate intervient après qu’une enquête de la Banque Africaine de Développement a déterminé que des officiels Mauriciens auraient reçu des pots-de-vin et ont aidé à favoriser une firme danoise, Burmeister & Wain Scandinavian Contractor, dans un exercice d’appel d’offres entourant la centrale thermique de St-Louis à Maurice.