Le premier indien lors de l'une de ses rencontres avec le PM mauricien en Inde

Le Premier ministre indien, Narendra Modi, a félicité samedi son homologue mauricien pour avoir contrôlé avec succès la pandémie de COVID-19 à Maurice. C’était par l’entremise d’un tweet transmis dans l’après-midi de samedi. Il a également renouvelé le soutien de l’Inde à Maurice en ces moments difficiles.

« Thank you Prime minister, P.K. Jugnauth, for our warm conversation today. Congratulations for successfully controlling COVID-19 in Mauritius. Our people share warm and special ties based on shared culture and values. Indians will stand by their Mauritian brothers and sisters at this difficult time »,  écrit le Premier indien. Les deux leaders avaient eu plus tôt une conversation téléphonique.

La journée de samedi avait été aussi marquée par l’arrivée à Port-Louis de l’INS Kesari, avec à son bord une cargaison de fournitures médicales esentielles en provenance de l’Inde. Le ministre de la Santé Kailesh Jagutpal a pris réception de ce don au nom du gouvernement. La cargaison comprend également environ 10 tonnes de médicaments ayurvédiques.

De plus, une équipe d’assistance médicale indienne est arrivée à Maurice à bord de l’INS Kesari pour travailler avec les autorités sanitaires mauriciennes en vue d’un partage mutuel d’expérience et d’expertise. L’équipe comprend, entre autres, un spécialiste en médecine communautaire, un pneumologue et un anesthésiste.

L’envoi de médicaments essentiels et la présence d’une équipe d’assistance médicale à bord de l’INS Kesari font partie de la mission SAGAR (Security And Growth for All in the Region), reflétant l’engagement de l’Inde à travailler avec ses voisins et partenaires maritimes de la région de l’océan Indien.

Un communiqué du Haut Commissariat indien note que l’envoi de ce don est preuve des liens spéciaux et uniques entre l’Inde et Maurice et le partenariat de longue date entretenu dans le secteur des soins de santé publique.

Un premier lot de 13 tonnes de médicaments essentiels en provenance de la Grande Péninsule était arrivé le 15 avril dernier par un vol spécial d’Air India. La cargaison comprenait 500 000 comprimés d’hydroxychloroquine.