Photo illustration

La situation dans les sept réservoirs du pays se corse davantage, en attestent les derniers chiffres officiels affichant un taux de remplissage sous la barre des 50%, soit de 48%, selon les données compilées ces derniers jours.

Mare aux Vacoas affiche un taux de 61% alors qu’à pareille époque, l’année dernière, le plus grand réservoir du pays en affichait 83,9%. La Nicolière, de son côté, est rempli à moitié de sa capacité, alors que le réservoir de Piton du Milieu a un taux de remplissage de 59,5%.

La situation à La Ferme aspire à des inquiétudes des autorités, avec seulement 24% du réservoir rempli. Meilleure situation à Mare Longue, rempli à 68,9%, tandis que le réservoir de Midlands est sous la barre des 50% (43,6%). Le niveau d’eau du réservoir de Bagatelle préoccupe aussi, car il est à 39,7% de sa capacité maximum.

Face à cette situation, les services publics, notamment la Central Water Authority (CWA) et le ministère de tutelle, sont sur le qui-vive, subissant l’impact de la “Dry Season”, qui perdure à travers le pays. On indique par ailleurs que plusieurs nappes phréatiques sont en mode “complete depletion” comme à Yemen ou encore à Cluny.

Du côté des autorités, on affirme que les dispositions ont été prises pour pomper l’eau de la rivière Bois Noir afin d’alimenter la région de l’ouest, ou encore l’eau de Mare aux Vacoas pour les régions du sud. On laisse entendre qu’avec cette situation, les coupures dans la fourniture d’eau pourraient être plus régulières dans les jours à venir.