Photo illustration

Les Mauriciens sont exposés au risque d’une intoxication alimentaire, voire à la gastro-entérite en cette période de fin d’année. Selon les derniers chiffres du ministère de la Santé et de la Qualité de Vie, 569 cas de gastro-entérite ont été recensés dans les cinq hôpitaux régionaux à travers le pays. La forte chaleur en est la cause puisqu’elle peut provoquer une multiplication des bactéries et une intoxication alimentaire.

Selon des sources du ministère de la Santé, plus de 500 cas de gastro-entérite sont recensés dans les hôpitaux chaque semaine. Du 2 au 8 décembre dernier, 569 cas ont été enregistrés. « Une forte chaleur domine sur le pays actuellement, une condition pas favorable à la nourriture. Le climat chaud favorise la multiplication des bactéries, notamment la salmonelle qui peut causer une intoxication alimentaire et par la suite une gastro-entérite. Donc, des précautions sont à prendre en cette période », soulignent les sources.

Le public est ainsi avisé de consommer des repas fraîchement préparés ou maintenus à une température ambiante. « Nous sommes en période de fin d’année et de festivité et en cette période, les Mauriciens privilégient les fast-foods et tout autre aliment vendu sur les rues. Il est recommandé d’éviter ces nourritures dans la mesure du possible et de consommer des repas fraîchement préparés à la maison. En cette période, les Mauriciens sont exposés au risque d’une intoxication alimentaire. Il ne faut surtout pas oublier de se laver les mains avec du savon avant de prendre son repas », indiquent les mêmes sources.

Et d’ajouter que des repas légers avec beaucoup de légumes et de fruits sont idéaux en ce moment. « Privilégiez surtout des fruits riches en eau, comme le melon d’eau », disent-elles.

Les barbecues seront au rendez-vous en ce mois. Mais il faut s’assurer que l’aliment, que ce soit la viande ou le poulet, soit bien cuit avant de le consommer. Nos sources avancent qu’un aliment pas bien cuit peut causer une intoxication alimentaire. Par ailleurs, le public doit être vigilant surtout quand il s’agit de la mayonnaise et tout aliment fait à partir des œufs.

Par ailleurs, il est conseillé de consommer beaucoup d’eau pour combattre la forte chaleur, pour se déshydrater. « Il faut boire deux à trois litres d’eau par jour et se déshydrater régulièrement. Le public est avisé de sortir à la mi-journée dans la mesure du possible et de s’adonner aux activités physiques, soit très tôt dans la matinée ou dans la soirée. Quant aux personnes âgées, elles doivent consommer régulièrement de l’eau même si elles n’ont pas soif. En cas de vertige, il est conseillé d’aller se mettre à l’ombre », font-elles ressortir.

Nos sources révèlent que le ministère de la Santé a déployé une équipe du département sanitaire sur le terrain depuis quelques jours. « Les visites sont fréquentes dans les restaurants et les endroits où de la nourriture est vendue. L’hygiène doit être respectée. Par la même occasion, nous demandons au public de rester vigilants », disent-elles.