Un homme habitant Saint-Gabriel, âgé de 40 ans, fait l’objet d’une accusation de viol. Une retraitée de 70 ans, habitant la même localité, a en effet porté plainte contre lui le 20 mars dernier au poste de police de Petit-Gabriel.

Dans sa déclaration, elle affirme qu’aux alentours de 14h le jour des faits présumés, alors qu’elle regardait seule la télévision chez elle, un individu de teint brun, et portant une cagoule, a fait irruption chez elle. L’homme portait des gants, dit-elle, ainsi qu’une paire de “tracksuits” et « empestait l’alcool ».

L’homme l’aurait ensuite traînée de force dans la chambre à coucher, avant de la jeter sur le lit et abusé d’elle « pendant un long moment ». Après quoi il l’aurait empoignée une nouvelle fois pour l’amener dans la salle de bains, où il aurait tenté de la sodomiser, sans succès. La présumée victime indique l’avoir supplié de ne pas lui faire de mal. Toujours sous la menace, le présumé agresseur aurait alors réclamé de l’argent. La victime présumée lui aurait alors donné une somme de Rs 1 000 afin qu’il la laisse tranquille. L’homme se serait ensuite enfui, en emportant également le téléphone de sa victime.
La septuagénaire affirme être en mesure d’identifier son agresseur grâce à sa corpulence et ses vêtements, ainsi qu’à d’autres détails. Elle a également pu décrire son agression dans les moindres détails. La victime présumée a été examinée par un médecin, qui a confirmé que celle-ci avait été victime d’agression.

Un suspect a été arrêté le lendemain et a été interrogé, avant d’être envoyé en détention au poste de police de Plaine-Corail. Il a comparu au tribunal de Port-Mathurin le 22 mars sous une accusation provisoire de viol. Il n’a pas obtenu la libération sous caution et a été reconduit en cellule jusqu’à sa prochaine comparution en cour, prévue le 26 mars. L’enquête se poursuit.