• Huit arrestations, dont des fonctionnaires et des employés de la station-service AEL DDS

Des fonctionnaires, des chauffeurs d’officiers du gouvernement et des employés de la station-service AEL DDS, soupçonnés de “Larceny by servant or any person in receipt of wages”, ont été arrêtés mardi avant d’être relâchés sous caution le lendemain. L’affaire, qui a été rapportée à la police le 25 février, est la première de cette envergure à Rodrigues.

Elle a été placée sous la direction de la CID de Port-Mathurin sous la supervision de l’ASP Ramsewock, lequel est épaulé par le Divisional Commander, le SP Roseeawon.
Après avoir obtenu des instructions formelles du directeur de l’Audit, un officier de l’Internal Control Audit avait été dépêché à Rodrigues afin d’enquêter, avec l’assistance d’un officier local de la commission des Infrastructures publiques, sur des soupçons de malversations. Ils ont ainsi pu établir que, entre août 2020 et janvier dernier, de sérieuses maldonnes auraient été commises, plus de 20 752 litres de diesel, soit pour un montant d’environ Rs 726 320, ayant en effet été détournés de la station-service AEL DDS, à Port-Mathurin, au préjudice de l’Assemblée régionale de Rodrigues (ARR).

Il a par ailleurs été confirmé que plusieurs véhicules de l’ARR, bien qu’immobilisés au Mechanical Workshop pour réparations, car étant en panne, sont cependant régulièrement alimentés en fioul à travers des requêtes officielles fictives. Une transaction frauduleuse dans laquelle plusieurs personnes seraient impliquées, en l’occurrence cinq fonctionnaires et trois employés de la station-service. Les huit personnes arrêtées dans le cadre de cette enquête ont été relâchées sous caution. Des documents officiels ont été saisis comme preuve à conviction. L’enquête se poursuit.