Le leader du Reform Party, Roshi Bhadain, qui a tenu une conférence de presse ce vendredi, 20 novembre, est revenu sur la démission de trois membres de son parti la semaine dernière.

« Selon moi, ces démissions ont été organisée par le MSM pour démontrer que certaines personnes parlent contre Roshi Bhadain. Ils ont détourné trois personnes de notre parti en ‘roder bout’ ».

Concernant l’affaire Angus Road, Roshi Bhadain estime que le Premier ministre « ne parvient pas à y répondre au parlement ».

« Il y a une opacité extraordinaire. Mais en réponse à toutes les preuves et aux faits soutenus par des documents et la chronologie des évènements, aujourd’hui, on me menace. On vole les membres de notre parti et on manipule des vidéos pour faire croire que je suis communautariste. Ce n’est pas le communautarisme le problème à Maurice; ce sont les politiciens qui l’utilisent », a-t-il soutenu.

A cet effet, Roshi Bhadain a indiqué avoir entamé des poursuites judiciaires contre deux médias en ligne pour des propos jugés diffamatoires et pour manipulation de vidéos.

Le leader du Reform Party a également présenté les nouveaux adhérents du parti, à savoir, Alain Malherbe, Purnima (Sonnie) Gokhool, Mohamed Eshan Aufogul, Muhammad Husayn Mangalkhan, Jean Christophe César et Hansley Peramallee.