Depuis désormais plusieurs semaines, le GRSE Wanderers SC, actuel leader de Super League, demande qu’il soit déclaré champion national, n’ayant besoin que d’un point pour remporter le titre. Toutefois, afin de déclarer un champion, la Mauritius Football Association (MFA) devra également appliquer les règles de relégation. Une décision de cette envergure pourrait certainement nuire aux équipes de National Divisions 1&2, car au moins quatre équipes dans ces championnats sont en course pour le titre et également pour le maintien.

Il est clair que lors des fins de saison, un champion et deux relégués doivent être déclarés. Frustré de ne pas avoir été désigné champion lors de la saison 2019-20, et cela, malgré le même nombre de points que Roche-Bois Bolton YC, mais avec une meilleure différence de buts, ce scénario cette saison se répète pour les Rastas, mais avec 15 points d’avance sur leur dauphin, l’AS Port-Louis 2000. Les dirigeants de la formation du sud-est militent pour que si la saison 2020-21 devait définitivement prendre fin, leur formation soit déclarée championne nationale.

Après avoir investi massivement dans les recrutements durant les deux dernières saisons, avec l’arrivée des Mauriciens Jason Selmour ou Adrien François, sans oublier les étrangers, c’est en toute logique que les dirigeants des Rastas pensent mériter cette récompense. Toutefois, dans l’optique que la MFA proclame le GRSE Wanderers S, vainqueur de la Super League, qu’en est-il des équipes de ligues inférieures ?

Prenons la D1. Alors qu’il reste cinq rencontres pour clore ce championnat, trois équipes, l’Union Sportive de Beau Bassin Rose-Hill, l’AS Rivière du Rempart et les PAS Mates, peuvent toujours mathématiquement prétendre au titre, car elles comptent respectivement 25, 23 et 19 points. Et ce qu’il s’agit de la relégation, les clubs se trouvant de la sixième à la neuvième places peuvent jouer le maintien. En D2, c’est pratiquement le même scénario. Il ne faut pas oublier que ce n’est pas uniquement les équipes de Super League qui bénéficient de l’allocation du ministère de l’Autonomisation de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs, et ce n’est pas uniquement ces clubs qui investissent au recrutement des joueurs.

À l’heure actuelle, que peut signifier un titre national, car une participation à la Ligue des champions de la CAF est très compromise ? Certes , après cette grosse saison, le GRSE Wanderers SC mérite certainement une récompense, mais est-ce le titre national ? Dans les jours à venir, la MFA devra certainement se prononcer sur une éventuelle formule afin que le football puisse s’adapter à la Covid-19 et qu’il n’y ait plus de flou pesant sur le football local qui, pour rappel, a un statut d’amateur.